Présentation A.L.M.E.C.

L'association A.L.M.E.C. a vu le jour à Longeville-les-St-Avold le 25 juin 2008. L'objectif principal de l'association est de promouvoir la mise en place de l'internet haut débit sur la commune et ainsi proposer aux entreprises et aux particuliers la disponibilité d'offres et de services numériques modernes. Pour plus d'information sur l'association rendez-vous sur la page statuts.

« Voisins vigilants » à Marly et Longeville ?

 

Voisins-vigilants Vous trouverez ci joint un article paru le 28 juin 2015 dans l’édition du Républicain Lorrain sur la commune de Marly qui est affiliée au concept des « Voisins Vigilants » .Elle met en oeuvre des moyens innovants en terme de communication  vers ses habitants. . La commune de Marly prend au sérieux la sécurité des habitants.et les informe en temps réel. Comme on peux le voir, l’affichage de ces messages d’alertes sur les panneaux lumineux LED est un point fort dans la gestion interactive et de leur communication communale.

Commentaires A.L.M.E.C :

Au mois de Décembre 2014, Mme le maire avait fait part lors du conseil municipal de l’adhésion de notre commune au concept des « Voisins Vigilants ». Notre commune ayant déjà fait l’acquisition des panneaux d’affichage dont la mise en place était prévue aux entrées routières de notre commune. Ces panneaux ont été exhibés pendant cette séance afin de montrer que la mairie était tout aussi réactive que l’association A.L.M.E.C qui avait déjà pris cette initiative au mois de juillet 2014 .

Nous tenons à informer les Longevillois que ce projet est abandonné par la Mairie au profit d’un projet de gendarmerie qui se dénomme « participation citoyenne » . 

Une réunion d’information s’est tenue en mairie début juin 2015 avec la présence de la gendarmerie  de Boulay et Faulquemont et les ‘référents pressentis » pour assurer cette fonction . Ce concept n’est basé que sur le postulat que ces ‘référents’ (une dizaine de personnes et désignés par l’équipe municipale en place …) surveillent leur quartier et signalent tout problème en terme de sécurité  en appelant le 17 (appel gendarmerie).

En fait, rien ne change car actuellement toute personne en cas de problème est en droit d’appeler le 17. Il s’agit d’une procédure totalement « manuelle » et basée sur le bon vouloir et de la disponibilité des référents.

Lors de cette réunion, nous avons fait la remarque que dans le concept de « participation citoyenne » aucun site Web Internet ou système d’alerte interactif (email, SMS,…) n’est disponible afin d’informer les habitants .

Nous considérons donc que ce dispositif « participation citoyenne » prévue par la mairie est techniquement inadapté aux contraintes actuelles en terme de sécurité et d’information des habitants.

Nous avons besoin d’un système d’information et d’alertes qui soit basé sur la mise en oeuvre de techniques modernes de communications et de diffusion des informations .

Il existe une plateforme Internet dans la concept du système des « Voisins Vigilants », par contre totalement inexistante  dans la  « participation citoyenne » . Donc aucune information est disponible et diffusée à l’attention des habitants.  

La méthodologie dans la « participation citoyenne » est totalement passée de mode et s’appuie que sur une dizaine de personnes, de leur bon vouloir et de leur disponibilité. Nous considérons que plus il y a de monde concerné => plus dynamique sera l’information et rapide le temps de réaction .  La démarche des « Voisins Vigilants » prévoit une interactivité avec TOUS les Longevillois inscrits et pas seulement un panel de référents choisi par l’équipe municipale en place.

Contrairement à ce qui avait été annoncé lors de cette réunion, ces 2 dispositifs peuvent cohabiter sans aucun problème. Bien au contraire, l’interactivité disponible sur le site Web « Voisins Vigilants » complémente l’absence totale en terme de communications bilatérales vers les habitants du dispositif « participation citoyenne ».

C’est ce type d’approche qui a été mis en oeuvre de bien nombre de communes en France.

L’Association A.L.M.E.C  continuera à adhérer au « Voisins Vigilants » et nous demandons à tous les Longevillois intéressés par « Longeville Vigilante » de s’inscrire en cliquant sur les liens ci dessous :

 LA SÉCURITÉ EST L’AFFAIRE DE TOUS ET PAS  SEULEMENT DE QUELQUES « RÉFÉRENTS »  

Informations 

Article de présentation « Longeville Vigilante« 

Pour y participer,

il suffit de s’enregistrer sur le site :

 http://www.voisinsvigilants.org/ ( Rubrique inscription).

Le Bureau 

Copie article R.L

appel à la vigilance

 

Pétition contre la fermeture d’une classe de maternelle au CASTEL.

petition

A tous,

 Nous vous demandons de soutenir la pétition en cours contre la fermeture d’une classe de maternelle au CASTEL . La mobilisation de TOUS les Longevillois est requise. Alors n’hésitez pas et votre soutien est très important.

Vous trouverez ci joint le lien vers la pétition :

http://www.petitionpublique.fr/?pi=P2015N47945

Nous comptons sur votre participation active à cette opération.

 

Le Bureau 

WIFI Opérateurs accessible partout en France .

Comment avoir du Wi-Fi partout avec le réseau de hotspots de votre opérateur ?

WIFI
Par – Article – DEGROUPTEST 
Pratiquement tous les opérateurs français mettent à disposition de leurs clients un réseau Wi-Fi communautaire. Grâce au partage de leur connexion Wi-Fi, les abonnés Internet fixes transforment leur box Internet en hotspot public. DegroupNews vous propose un récapitulatif sur les réseaux hotspots Wi-Fi des opérateurs.

Saviez-vous qu’avec votre abonnement Internet, vous pouviez vous connecter à la box de chaque abonné Internet de votre opérateur ? En effet, si vous et un autre client acceptez de partager votre connexion Wi-Fi, vous pouvez profiter l’un et  l’autre de vos connexions respectives. C’est ainsi que les opérateurs ont constitué leurs réseaux Wi-Fi communautaires avec les millions de box en circulation à travers toute la France. Pour accéder à ce réseau il faut donc accepter de partager votre propre connexion et qu’un autre client accepte aussi. Si une de ces deux conditions n’est pas réunie alors l’accès au réseau communautaire est impossible.

Une connexion sécurisée

Partager sa connexion est sans risque pour celui qui ouvre sa connexion à d’autres puisque l’opérateur sait qui se connecte à la box. Si une personne malveillante utilise votre connexion pour télécharger des contenus illicites, l’opérateur saura que ce n’est pas vous.

Une connexion bridée mais une connexion gratuite

Avec l’explosion des usages gourmands en data (streaming vidéo, téléchargement de photos, téléchargements de gros fichiers), les forfaits mobiles vont très rapidement devenir limités et nos factures mobiles pourraient très rapidement exploser. L’accès au réseau WiFi communautaire est une excellente solution pour palier ce problème. Toutefois, ne vous attendez pas à surfer avec des débits très élevés. En effet, la bande passante partagée est bridée afin de ne pas altérer le foyer qui partage sa connexion.

 Orange : un réseau de 4 millions de hotspots

logo orangeAvec plus de 10 millions d’abonnés Internet fixes Orange est probablement l’opérateur qui possède le réseau Wi-Fi communautaire le mieux fourni de France. Déjà 4 millions de clients Livebox ont accepté de partager leur connexion Internet en France et dans les DOM. Pour accéder gratuitement à ce réseau, il faut bien entendu être un client Orange et partager sa connexion Internet. Pour cela, rendez vous dans votre espace client – paramètres de services – et vérifiez que le partage de la connexion est activé.

Ensuite pour vous connecter au réseau Wi-Fi communautaire, il faut télécharger l’application Wifi d’Orange et posséder vos identifiants de messagerie Orange ou votre numéro de téléphone (si vous êtes client Orange mobile) ainsi qu’un mot de passe temporaire que vous pouvez obtenir en composant le #125# depuis votre smartphone.

Accédez aux hotspots d’Orange même si vous n’êtes pas un client Orange

Orange propose des Pass Wi-Fi aux personnes qui ne sont pas clientes ou à ses abonnés qui ne disposent pas de l’offre Wi-Fi illimitée dans leur offre Internet ou mobile.

Tarifs du pass Wi-Fi :

  • 1,5€ les 30 minutes de connexion
  • 4,5€ pour une heure de connexion valable 30 jours
  • 15€ les 10 heures de connexion valable 30 jours
  • 9,90€ les 24 heures de connexion
  • 19,90€ pour un mois de connexion en illimité

FreeWiFi : plus de 3 millions de hotspots

free logoChez Free, le réseau communautaire est appelé FreeWifi. Il est composé de toutes les Freebox (Freebox Révolution, Freebox Crystal et Freebox Mini 4k) partagées par les Freenautes. Pour y accéder les Freenautes dégroupés doivent créer leur identifiant FreeWiFi (automatique pour les nouveaux abonnés depuis 2010).

Dès qu’un réseau FreeWiFi est détecté depuis un PC, un smartphone etc., il suffit d’entrer ses identifiants pour s’y connecter.

Comme le rappelle Free, il peut être très utile de connaître ses identifiants FreeWiFi. En cas de panne de votre Freebox, le réseau FreeWiFi pourrait vous servir de réseau de secours.

Bouygues Telecom : un réseau Wi-Fi en expansion

bouygues-telecom-logo-2015-carrePlus petit opérateur Internet fixe en termes d’abonnés, Bouygues Telecom n’en dispose pas moins d’un réseau wi-Fi communautaire. Le réseau de hotspots Wi-Fi de Bouygues Telecom est un réseau Wi-Fi partagé composé des Bbox des clients qui ont activé l’option « Wi-Fi Bouygues Telecom » dans leur espace client.

Pour vous connecter à un hotspot Bouygues Telecom, il suffit de sélectionner un réseau Bouygues Telecom Wi-Fi dans la liste de réseaux Wi-Fi présents. Ensuite, ouvrez votre navigateur et vous serez automatiquement redirigé vers la page d’identification Wi-Fi Bouygues Telecom. Là, il vous faudra entrer votre identifiant Bouygues Telecom (adresse e-mail Bbox ou numéro de mobile Bouygues Telecom) ainsi que le code d’accès (mot de passe) à votre espace client.

Réseau SFR Wi-Fi, probablement le plus complet

sfr-logo-recta&ngulaireSFR ne se contente pas de son parc de 6,5 millions d’abonnés pour constituer son réseau de hotspot. L’opérateur a maillé son réseau avec des points d’accès publics nommés SFR WiFi Fon et SFR WiFi Mobile que l’on trouve partout en France notamment dans e nombreux lieux publics.

Chez SFR, l’accès au réseau Wi-Fi est déterminé en fonction de l’offre de l’abonné.

Pour les clients mobiles, vous pouvez accéder au réseau de hotspots si votre forfait inclut ce service.

Pour les clients ADSL ou fibre, vous pouvez accéder au réseau de hostpots sauf si vous possédez une offre Internet seule ou bas débit.

Pour les clients clé Internet (tablette, ordinateur portable), vous pouvez accéder au réseau de hotspots SFR WiFI si vous avez souscrit à un forfait mensuel, mais pas avec un pass rechargeable. Pour accéder aux hotspots, vous devez utiliser le gestionnaire de connexion PC ou Mac.

Pour accéder au réseau SFR WiFi depuis un terminal mobile, il faut passer par l’application SFR WiFi.

Si vous êtes un client ADSL ou fibre il vous suffira d’utiliser vos identifiants.

 Numericable : à quand l’accès au réseau Wi-Fi de SFR ?

Bien que Numericable ait racheté SFR, il semblerait que les abonnés du second n’aient pas encore accès au réseau Wi-Fi partagé du premier. En outre, les bornes Wi-Fi Numericable sont très rares étant donné le faible nombre d’abonnés de ce dernier et de la répartition de son réseau en France. Cependant, il y a fort à parier que les abonnés Numericable pourront vite profiter de la densité du réseau Wi-Fi de SFR.

Pratiques lorsque l’on a besoin de surfer sur le net en dehors de la maison sans exploser son forfait mobile, les réseaux Wi-Fi communautaires représentent une excellente alternative de connexion. Selon l’opérateur, ils sont très denses et inclus dans l’offre Internet fixe ou mobile. Peu connus, ils méritent toute l’attention des abonnés, aujourd’hui encore plus que jamais avec l’explosion de la consommation de data. Dans les années à venir, la couverture Wi-Fi des opérateurs sera un argument de choix dans le choix d’une offre.

Encore plus de très haut débit avec le VDSL2 en FttDP

VDSL2

Article DegroupNews – 25 Mai 2015  par 
 Un comité d’experts dont Orange a validé l’injection du VDSL2 en aval du point de concentration dans la boucle locale cuivre. Un grand  pas en avant vers l’utilisation du FttDP, la fibre optique jusqu’au palier.

 Depuis 2013, un comité d’experts regroupant des opérateurs dont Orange étudie la possibilité d’utiliser le VDSL2 dans une configuration  où les opérateurs pourraient déployer des équipements actifs au sein d’immeubles et en aval du point de concentration du réseau cuivre sans perturber les technologies xDSL existantes injectées depuis le NRA.

Après de nombreux tests en laboratoires, simulations théoriques et test sur des lignes téléphoniques réelles, le comité d’experts est  parvenu à un compromis technique afin de disposer des meilleurs débits dans un contexte de cohabitation accrue avec les autres  technologies xDSL.

Une première étape vers la mise en place du FttDp, la fibre optique « jusqu’au palier »

En autorisant cette technologie, l’ARCEP ouvre la voie au FttDP, c’est à dire le déploiement de la fibre optique jusqu’à un point très proche du logement de l’abonné. Toutefois à la différence du câble ou FTTLA qui raccorde l’abonné par une terminaison en câble coaxial, la terminaison FttDP utilise les câbles téléphoniques en cuivre. Un boitier de conversion (appelé DPU) raccorde la fibre au segment métallique terminal de la paire de cuivre. Ce boîtier est alimenté en énergie par le réseau électrique de l’abonné via ce segment métallique.

Vers un usage ponctuel

Loin d’être généralisée, cette technologie va permettre d’apporter une meilleure connexion à un grand nombre d’abonnés en attendant un déploiement définitif de la fibre optique jusqu’à l’abonné.

« Les acteurs du marché envisagent le recours au FttDP dans le cadre du déploiement en cours de réseaux en fibre jusqu’à l’abonné, afin de remédier à des difficultés ponctuelles et transitoires de réalisation du raccordement final en fibre optique, plutôt que dans la perspective d’une modernisation à grande échelle de la boucle locale de cuivre. Le FttDP pourrait être ainsi un moyen d’améliorer le taux de remplissage des réseaux FttH, en offrant une plus grande diversité de solutions pour réaliser le raccordement final », précise l’ARCEP.

Bonne nouvelle pour les internautes, cette technologie devrait être déployée dans les mois à venir. Si en plus du FttDP, les opérateurs utilisent la norme G.Fast, c’est encore plus de foyers qui seront éligibles au très haut débit plus rapidement.

Aujourd’hui déjà 15 millions de foyers sont éligibles à une offre très haut débit. Le FttDP vient rejoindre le câble (FTTLA ou HFC), la fibre jusqu’à l’abonné (FTTH) et le VDSL2 parmi les technologies très haut débit.

Pour savoir si vous êtes éligible au très haut débit vous pouvez effectuer un test d’éligibilité surDegroupTest.com

Adhérez au concept « LONGEVILLE VIGILANTE »

Voisins-vigilants

     A tous,

  Nous sommes fin Mai 2015 et devant le peu d’implication de la municipalité, il nous semble important et    opportun de relancer avant les prochaines vacances d’été,  le concept des « Voisins Vigilants » .

 

RAPPEL : 

Lors d’une question écrite posée fin 2014 par le conseiller d’opposition (M.Matéjicek),Mme le maire à déclaré haut et fort son intention d’accompagner cette démarche citoyenne. Lors de ce conseil municipal, Mme le maire à tenu à bout de bras les panneaux de signalisation « Voisins Vigilants » dont la commune avait déjà fait l’achat. La mise en place de ces panneaux  étant prévue aux différentes entrées et routes d’accès de notre commune. On peut constater que fin mai 2015 ces panneaux sont toujours encore dans les cartons et que rien n’a été entrepris.

Elle a également déclaré que la commission Information et Sécurité serait en charge de ce dossier et se réunira très rapidement. Malgré de nombreuses relances de notre part, aucune commission ne s’est réunie à ce jour.

De même, L’Association A.L.M.E.C a demandé l’organisation d’une réunion publique permettant à l’ensemble des Longevillois d’être informé sur cette initiative et d’y adhérer. Donc malgré notre proposition de participation, la municipalité préfère faire « cavalier seul » ou plutôt ne rien faire du tout. La municipalité semble être tombée dans la même léthargie que l’ancienne équipe municipale de M.Webert.

Nous avons donc pris la décision de relancer unilatéralement et sans le support de la municipalité le concept des « Voisins Vigilants ». Avec l’arrivée prochaine des vacances d’été il n’y a plus de temps à perdre et nous invitons donc tous les Longevillois a y participer. Vous trouverez ci joint un rappel de notre article publié en Juillet 2014.

L’implication des Longevillois est impérative pour la réussite de ce projet.

N’hésitez pas à prendre contact avec L’A.L.M.E.C et nous vous donnerons les détails de cette opération.

Pour y participer,

il suffit de s’enregistrer sur le site :

 http://www.voisinsvigilants.org/ ( Rubrique inscription).

Le Bureau 

 

RAPPEL DU CONCEPT « VOISINS VIGILANTS ». 

Nous tenons à vous faire connaitre,  et promouvoir,  le concept des « Voisins Vigilants ». Ce moyen d’information et de surveillance a été adopté dans beaucoup de grandes villes et communes en France. ( Liste des communes adhérentes dans le Grand Est )

Cette initiative est soutenue  par le gouvernement  ainsi que par les forces de l’ordre ( Police, Gendarmerie, …) qui sont intégrés à ce projet sécuritaire.

Nous allons vous apporter les premiers éléments nécessaires à la compréhension de ce principe, qui a fait ses preuves,  non seulement en France mais dans toute l’Europe. Partout où il a été mis en oeuvre on constate une baisse notable des cambriolages. Ce système tisse également des liens sociaux et amicaux entre les voisins.

PRESENTATION  DU CONCEPT 

Présentation4

 

Pour participer,

il suffit de s’enregistrer sur le site :

 http://www.voisinsvigilants.org/ ( Rubrique inscription).

 L’Association A.L.M.E.C a rejoint les « Voisins Vigilants » en créant une nouvelle communauté nommée « LONGEVILLE  VIGILANTE » , que vous pourrez rejoindre si vous le désirez. Nous vous engageons à adhérer à ce concept novateur qui,  en cas d’absence  du domicile ( vacances, déplacements, …)  permettra à vos voisins de veiller sur votre habitation  et vos biens, ce qui  vous évitera de bien  mauvaises surprises.

Nous publierons rapidement d’autres articles sur la mise en oeuvre des « Voisins Vigilants ». Vous pouvez  d’ores et déjà  vous inscrire sur le site et rejoindre la communauté « Longeville Vigilante » qui aura pour vocation d’être votre interlocuteur et « référent » auprès des autorités locales telles que mairie, police nationale et municipale , … .

Nous comptons sur votre implication. Ce projet devrait ramener une sérénité à Longeville les St Avold  car  nous sommes loin d’être à l’abri des cambriolages et effractions diverses  dans notre commune.  Ils sont d’ailleurs plus nombreux qu’on veuille bien nous le faire croire.

Le Bureau 

Présentation1 Lire la suite…