Présentation A.L.M.E.C.

L'association A.L.M.E.C. a vu le jour à Longeville-les-St-Avold le 25 juin 2008. L'objectif principal de l'association est de promouvoir la mise en place de l'internet haut débit sur la commune et ainsi proposer aux entreprises et aux particuliers la disponibilité d'offres et de services numériques modernes. Pour plus d'information sur l'association rendez-vous sur la page statuts.

Cambriolages à Longeville et Voisins Vigilants

A tous les  Longevillois,

Avec la vague actuelle de cambriolage dans notre région  commune, il est important  d’adhérer au concept des Voisin Vigilants .

Consultez notre article mis en ligne:  http://www.almec.fr/2014/08/07/longeville-vigilante/

Vous trouverez ci dessous le lien vers le site :   http://www.voisinsvigilants.org/

Cliquez sur le tableau ci dessous .

voisin

Internet Haut Débit et Triple play – Partie Sud de Longeville

FREE-ORANGE

      

   

    Compte rendu  Internet Haut Débit

Conseil Municipal – Vendredi 24 Octobre 2014 

 

Notre Président, également conseiller municipal,  a demandé une prise de position officielle de la part de Mme le Maire sur le problème de la non disponibilité d’offres triple-play et de la TV via ADSL pour la partie Sud de notre commune. 

Ce sujet a été traité lors des points « Divers » de l’ordre du jour.

Réponses :

Mme le Maire signale que ce « problème » est en cours de traitement au D.U.F de Faulquemont. Celui ci aurait demandé officiellement le dégroupage des 2 NRA-ZO (Rue de Faulquemont + Gén. De Gaulle).

Un nouvel opérateur, en l’occurrence FREE,  installera prochainement ses équipements (DSLAM) dans les NRA-ZO en question.

Ceci devrait enfin permettre l’augmentation du débit actuel vers 18 Mb/s en débit constant et la disponibilité de la TV via Internet. S’il n’y a pas de problèmes techniques particuliers, FREE proposera ses offres peut être avant la fin de l’année 2014,  pour tous les abonnés actuels. Cela mettra fin à la seule offre disponible pour le moment, en l’occurrence ORANGE.

Pour ce qui concerne la montée en débit vers le  VDSL2 (50 à 100 Mb/s), Mme le maire se contente d’annoncer que Longeville lès st Avold est déjà très bien équipée,  et que cette situation lui convenait très bien. Il n’y a pas lieu d’engager de nouvelles demandes à ce sujet. Elle considère que le dossier Internet haut débit est clos !.

Les Longevillois apprécieront cette déclaration à sa juste valeur alors que dans toute la France un nombre important de NRA-ZO sont en train d’être mis à niveau vers la technologie  VDSL2.

 

Commentaires de l’A.L.M.E.C :

Si cette venue de FREE  est confirmée, c’est une très bonne nouvelle pour tous les Longevillois de la partie Sud. Nous saluons la venue de cet opérateur et espérons également qu’il procédera à la mise en place d’un DSLAM de dégroupage dans le NRA-ZO du crédit Mutuel (opéré par SFR).

Ceci permettrait aux habitants de la partie Nord de pouvoir également bénéficier d’une nouvelle offre Triple Play et une alternative crédible à SFR et ORANGE.

L’A.L.M.E.C prendra contact avec FREE afin de l’informer de la situation actuelle et spécifique de Longeville.

Nous réclamons ce dégroupage depuis la mise en place en 2012 des 2 NRA-ZO. Mais ceci a toujours été refusé par le D.U.F  qui a évoqué de faux motifs techniques.

Nous tenons à rappeler  à Mme le maire ( qui était dans l’opposition à cette époque) ,que dès Septembre 2012 , l’A.L.M.E.C avait porté plainte à la D.G.C.C.R.F de Metz . Nous avons même été auditionné (M.Becker daniel (actuellement adjoint à la communication) et moi même (président de l’ALMEC) en Novembre 2012  pendant une matinée complète sur ce sujet dans leurs bureaux à Metz.

Alors affirmé haut et fort que c’est elle qui a tout fait à Longeville pour le dégroupage de ces 2 NRA-Zo  est une récupération que nous ne pouvons pas cautionner. Les Longevillois ne sont pas dupes de ces manipulations bassement politiciennes dont elle devient a priori  coutumière.

Point spécial sur le VDSL2 :

De même, la réponse de Mme le Maire, en ce qui concerne le VDSL2,  ne nous satisfait pas. Comme à son habitude, elle se contente d’un petit acquis vis à vis du D.U.F et n’en demande pas plus. Il est vrai qu’au D.U.F elle est vice présidente de la « petite enfance »,  et tout ce qui touche à la technique la rebute. Nous avons déjà assez perdu de temps ces dernières années avec l’ancienne équipe de M.Webert et ce sont les Longevillois qui en ont fait les frais . Alors un peu de courage Mme le maire et n’ayez pas peur de demander au D.U.F ce passage au VDSL2 . Cette technologie est en train de s’imposer comme une vraie alternative au projet de pose de Fibre Optique.

( Rappel : L’A.L.M.E.C a fait économiser  en Mars 2013 à la commune près de 1,2 M€ avec l’annulation du projet inutile Numericable (Tribunal administratif  de Strasbourg- Mars 2013 ).

Son attitude est de plus en plus hautaine et arrogante face  aux membres du conseil municipal. On ne peut   poser de question sans que Mme Le Maire ne se sente agressée. Elle est sur la défensive en permanence.

Elle a encore du chemin à faire quant à  l’exercice et la maîtrise de la démocratie  locale. Surtout pour quelqu’un qui critiquait fortement son prédécesseur. Elle a très vite oublié le temps où elle faisait partie de l’opposition. De plus, depuis le début de sa mandature, aucune commission « communication » ne s’est réunie et dans laquelle le Président de l’AL.M.E.C et conseiller municipal en fait partie . De quoi a t’elle peur ?.

Il est vrai que l’accès Internet n’est pas dans ses priorités. Elle se contente de répondre aux  demandes spécifiques de quelques de ses adjoints qui lui ont permis de gagner ses élections. L’avenir nous dira qui avait raison et qui avait tord. Le constat est affligeant. A nouveau, il suffit que l’A.L.M.E.C brandisse à nouveau la menace d’un dépôt de plainte pour que  la situation se débloque !. Mais tant mieux pour les Longevillois, au moins le dossier haut débit connaîtra une nouvelle avancée.

Nous vous tiendrons bien sûr informé de l’évolution de ce dossier qui concerne TOUS  les Longevillois. Nous n’avons pas l’habitude d’abandonner comme certains des dossiers en cours de route.

Le Bureau.

 

Plan numérique : Le très haut débit pour TOUS

Article paru sur Lorraine Numérique
Quelle France numérique en 2020 ?

Le très haut débit pour tous d’ici 2022. C’est ce que le gouvernement a fixé comme objectif. Comment va-t-on y parvenir ? Avec quels moyens techniques, humains et financiers ?

La FIRIP (Fédération des Industriels des Réseaux d’initiative Publique) fait un état des lieux dans son livre blanc « Quelle France numérique pour 2020″ et met en perspective, exemples à l’appui, les différents axes qui en découlent (services, usages, infrastructures, emploi, formation…).

Voici le résumé de ce Livre Blanc, avec une mise en évidence des sujets aménagement numérique du territoire, méthodologie, financement, création d’emplois, dynamisation de l’économie; et des enjeux comparés à l’électrification du territoire ou au développement du chemin de fer.

Le rôle des collectivités locales
“L’initiative publique a un rôle essentiel […] en partenariat avec le privé.” annonce Gabrielle Gauthey, ancienne membre du collège de l’ARCEP, présidente de la commission innovation du MEDEF. L’article L1425-1 du 21 juin 2004 a en effet ouvert le “droit à agir” des collectivité locales en matière de télécommunications et d’aménagement numérique.

Cette ouverture, ouvrant la voie au déploiement des Réseaux d’Initiative Publique, a bien sûr permis une avancée certaine et une saine concurrence entre les opérateurs, sans hégémonie, comme nous pouvions le voir auparavant avec France Télécom. Et Gabrielle Gauthey d’ajouter “La fibre doit être partagée de tous ».

Lire la suite…

Conseil Municipal vendredi 24 Octobre 2014 – 20 heures

DERNIÈRE MINUTE :   PROCHAIN CONSEIL MUNICIPAL 

 

 Le prochain  Conseil Municipal de Longeville les St Avold  se tiendra :  

       VENDREDI  24 Octobre  2014   à  20  heures.  

        Salle du Conseil (1 er étage de  la Mairie).

 Ordre du jour : 

  1. Chasse communale – affectation du produit .
  2. Chasse communale – location 2015-2024.
  3. Désignation des membres de la commission d’urbanisme.
  4. Prescription de la révision générale du Plan d’Occupation des Sols en Plan Local d’Urbanisme.
  5. Autorisation de signature d’une convention avec G.R.D.F.
  6. Personnel communal – mise en place du régime indemnitaire.
  7. Mise en place d’une charte de la vie associative.
  8. Mise en place d’une convention de mise à disosition d’équipement.
  9. Admission en créance éteinte.
  10. Décision modificative n° 2.
  11. Divers.
  12. Informations.

REMARQUES :  Les séances du conseil municipal sont ouvertes au public. Tout habitant de Longeville les St Avold pourra donc y assister. Par contre, pendant la séance, il faudra garder le silence et ne montrer aucun signe extérieur d’approbation ou désapprobation. Cette séance sera comme depuis 2009 enregistrée sous format Vidéo et rendue disponible pour consultation  sur le site de l’A.L.M.E.C ( www.almec.fr).

Venez nombreux assister à ces séances et rendez vous compte , par vous même, comment se déroule un conseil Municipal.

Le Bureau

Article VDSL2 – Degrouptest & Situation Longeville

VDSL2    Encore plus de lignes pourront profiter du VDSL en octobre Autorisé au mois d’octobre 2013, le VDSL2 est une technologie qui permet d’augmenter de manière significative les débits des abonnés ADSL. En théorie,  elle  permet d’atteindre un débit descendant allant jusqu’à 100 Mb/s. Malheureusement, le VDSL souffre de nombreuses contraintes techniques : jusqu’ici, ce protocole ne concernait que les lignes directes d’une  longueur  inférieure à 1,5 km.

En d’autres termes, il fallait habiter à moins de 1,5 km du nœud de raccordement sans passer par un sous-répartiteur, ce qui empêchait 80% de la population de profiter du VDSL2. img-edito Le taux  d’éligibilité au  VDSL2 est en passe d ‘augmenter significativement : le 10 juillet dernier, le comité d’experts de l’ARCEP (régulateur des télécoms) a étendu le périmètre d’autorisation du VDSL2 aux lignes de distribution indirecte.    Ainsi, les lignes qui passent par un sous-répartiteur seront également concernées par le VDSL2, soit 30,8 millions de lignes. Parmi ces 30,8 millions de lignes, toutes ne sont pas éligibles : il faut là encore que la longueur  de la ligne soit inférieure à 1,5 km.

L’ARCEP estime à 14,5% la part de lignes éligibles à cette technologie (4,8 millions de lignes). La commercialisation des offres VDSL2 pour les lignes en question se déroulera dans le courant du mois d’octobre. (Le 27 pour OVH) Si vous souhaitez dès à présent savoir si vous bénéficierez du VDSL2, vous pouvez effectuer un test d’éligibilité sur DegroupTest.com. Vous pourrez ainsi connaître la longueur de votre ligne ainsi que les opérateurs qui ont installé cette technologie. Si votre ligne mesure moins de 1,5 km mais qu’elle passe par un sous-répartiteur, elle sera mentionnée comme inactive, toutefois il y a de fortes chances pour qu’au mois d’octobre vous bénéficiiez sans surcoût du VDSL2. En revanche, si l’affaiblissement de votre ligne est supérieur à 20 db, vous ne serez pas éligible au VDSL2.

Article paru : Degrouptest – Octobre 2014

===================================================================

COMMENTAIRES DE L’A.L.M.E.C 

Dès ce mois, nous allons relancer les autorités compétentes afin de mettre fin à l’inégalité flagrante qui existe dans notre commune entre la partie Nord (triple Play et haut débit disponible) et la partie Sud(aucune offre Triple play, ni TV ).

Actuellement, seul l’opérateur ORANGE tire son épingle du jeu. La montée en débit VDSL ( 100 Mbs) sera également à l’ordre du jour car nos répartiteurs et les longueurs de câble permettent la mise en place de cette technologie sans trop d’investissement. 

Les 2 répartiteurs NRA-ZO  de la partie Sud de Longeville (rue Gén de Gaulle et rue de Faulquemont) doivent être rétrocédés dans le domaine public et mis à la disposition des opérateurs. Ils sont la propriété du  D.U.F de Faulquemont et exploités exclusivement par ORANGE qui a assuré la 1 ère mise en service.

 Tant que cette situation perdurera aucun autre opérateur ne pourra ou voudra installer son matériel technique (DSLAM) dans ces 2 NRA-ZO. Pour le moment, ORANGE est quasiment le seul a proposer l’accès Internet mais sans proposer de recevoir la télévision ou seulement en installant à ses frais une parabole satellite. 

Techniquement rien ne s’oppose à l’activation du Triple Play et de la télévision via ADSL mais Orange profite du fait d’un texte de loi qui dit : » que tant qu’un nouvel opérateur n’a pas installé son matériel dans ces NRA-ZO ce dégroupage n’est pas possible « .

Cette affirmation est fausse, car a plusieurs reprises et dans d’autres régions de France, ORANGE a activé unilatéralement le Triple Play sans qu’un autre opérateur ne soit présent. Donc tant que le D.U.F sera propriétaire ne prendra pas l’initiative de demander ce dégroupage, il ne se passera rien pour la partie Sud de Longeville.  

Ou est la juste concurrence  et l’ouverture du marché pour les autres opérateurs ? .

Ils savent également que la plupart des Longevillois ont souscrit des contrats d’engagement Internet de 24 mois les rendant ainsi des « clients captifs » de l’opérateur historique ORANGE. 

Nous verrons en fonction des réponses que nous allons obtenir de la mairie et du D.U.F, quelles seront nos actions futures que nous allons lancer (dépôt de plainte officiel à l’A.R.C.E.P et D.G.C.C.R.F ( Direction Régionale de la Consommation Concurrence et de la Répression des Fraudes , … ).

Nous vous informerons rapidement des réponses et des décisions que nous allons prendre afin de mettre fin à cette situation et inertie qui dure depuis trop longtemps. 

 Le Bureau