Présentation A.L.M.E.C.

L'association A.L.M.E.C. a vu le jour à Longeville-les-St-Avold le 25 juin 2008. L'objectif principal de l'association est de promouvoir la mise en place de l'internet haut débit sur la commune et ainsi proposer aux entreprises et aux particuliers la disponibilité d'offres et de services numériques modernes. Pour plus d'information sur l'association rendez-vous sur la page statuts.

Projet immobilier LogiEst à 1 €

Le délai prévu pour le 17 Décembre 2010 en vue de la remise des documents est dépassé. Une nouvelle fois, M.Webert se moque des institutions et bafoue les lois en vigueur dans notre pays.

Devant ce refus, nous allons saisir officiellement   la C.A.D.A à PARIS et demander au travers de cette institution, la remise « forcée » de ces documents contractuels.

M.Webert préférant s’obstiner et de se voir à nouveau contraint par des institutions d’appliquer la Loi.

Les Longevillois  apprécieront  le peu de « Transparence » que met le maire dans les dossiers  qui deviennent de plus en plus mystérieux et opaques…

La vraie question est de savoir ce qui se cache derrière cette façon d’agir ?

Que cache t’on aux Longevillois sur le fait de ne pas vouloir communiquer ces documents ?

Vous trouverez ci dessous le lien vers notre dernier courrier du 13 Décembre 2010 au maire de Longeville les St’Avold  M.Webert dans lequel nous lui redemandons la copie des actes officiels en ce qui concerne la cession du terrain de 33,77 ares et vendu à 1 €uro symbolique à une société immobilière privée LogiEst de Metz et cerise sur le gâteau, elle a été totalement exonérée de la Taxe Locale Équipement (T.L.E).

Courrier mairie 13 Décembre 2010

A défaut de réponse pour Vendredi 17 Décembre 2010, nous saisirons officiellement la C.A.D.A  à Paris (Commission d’Accès aux Documents administratifs).

C.A.D.A

Afin d’assurer la transparence de l’action administrative et l’information des citoyens, la loi du 17 juillet 1978 reconnaît à toute personne un droit très large d’obtenir communication des documents détenus par une administration, quels que soient leur forme ou leur support.Ce droit s’exerce à l’égard de toutes les administrations publiques ainsi qu’à l’égard des organismes privés chargés d’une mission de service public.

Nous ne pouvons plus accepter que M.Webert bafoue les lois républicaines en vigueur .Cet état de fait est intolérable de la part du 1 er magistrat de la commune et qui se croit au dessus des lois et intouchable.

La récente condamnation de la municipalité en date du  5 Novembre 2009 au Tribunal Administratif de Strasbourg dans l’affaire du « huis clos abusif » aurait dû normalement lui servir de leçon, mais non, il s’entête dans ses convictions rétrogrades d’une autre époque.

On est en droit de se demander pourquoi un tel « blocage » sur ce dossier ?

Pourquoi un tel cadeau à une société privée sans contrepartie financière pour la commune ?

Que cache t’on aux  Longevillois et dans quel but ?

Rappel

En effet, M.Webert sans aucune consultation ou appel d’offre avec d’autres sociétés faisant le même genre d’opérations immobilières, a fait voter au conseil municipal du mois d’Avril 2010 le droit de signer un acte de vente d’un terrain de 33,77 ares jouxtant la nouvelle maison de retraite, sur lequel seront construit 12 pavillons seniors et ceci pour une valeur de 1 €uro symbolique. De plus,la société privée LOGIEST sera exonérée totalement de la taxe locale d’équipement.

Il est à signaler que dans la commune de Faulquemont, la mairie a perçu pour un projet identique  de vente de 3 parcelles de terrain une indemnisation de 151 000 €, qui a été réintégrée dans le budget général de la commune.

C’est pourquoi l’Association A.L.M.E.C demande des comptes à notre maire car nous ne concevons pas que d’un coté M.Webert se plaint de ne pas disposer d’assez d’argent pour financer des projets et d’un autre coté, il dilapide l’argent communal et fait un cadeau royal à cette société privée LogiEst sans aucune contrepartie financière pour le budget de la commune !

En conclusion

Nous vous tiendrons bien sur informés de la suite qui sera donnée a cette affaire qui n’est un dossier parmi tant d’autres dans la longue litanie de cette gestion municipale que l’on peut qualifier de très opaque.

Il faudra pourtant que notre cher Maire se fasse à l’idée que l’époque ou il décidait  seul, est bel et bien révolue.Il n’accepte aucun débat participatif et essaye par tous les moyens de bloquer les initiatives qui vont à l’encontre de ses convictions personnelles. Les Longevillois peuvent maintenant apprécier à sa juste valeur le peu d’entrain qu’il met à régler les problèmes de la commune. L’association A.L.M.E.C restera mobilisée sur l’ensemble de ces dossiers et nous redoublerons nos efforts afin d’obtenir par tous les moyens un changement de l’état d’esprit de cette équipe municipale totalement dépassée par les évènements.

Pas de commentaire »

No comments yet.

Leave a comment