Présentation A.L.M.E.C.

L'association A.L.M.E.C. a vu le jour à Longeville-les-St-Avold le 25 juin 2008. L'objectif principal de l'association est de promouvoir la mise en place de l'internet haut débit sur la commune et ainsi proposer aux entreprises et aux particuliers la disponibilité d'offres et de services numériques modernes. Pour plus d'information sur l'association rendez-vous sur la page statuts.

Label des villes Internet 2011

Source: site e-Moselle

Le Label Ville Internet organisé en partenariat avec la Caisse des Dépôts, récompense l’engagement des élus et le travail de l’équipe municipale pour le développement d’une politique Internet locale.

Crehange obtient un 2nd arobase. (Source Republicain Lorrain)

Crehange obtient un 2nd arobase. (Source Republicain Lorrain)

Quelques labels en Lorraine

Parmi les villes lorraines Metz (54), Epinal (88) Vandoeuvre-les-Nancy (54) arrivent en tête avec le maximum d’arobases, soit cinq. On retrouve quatre @ pour Ludres et Nancy (54). Dans la catégorie des trois @ on trouve quatre villes, quatorze villes pour deux @ et douze ville pour un @. Il reste donc 39 villes sans arobases.

Le plus petit village labellisé

Un quart de la population des collectivités sont des villages. Le plus petit d’entre eux est Bellange en Moselle qui comptait 45 habitants au dernier recensement.
Mais ce ne sont pas les seules villes alsaciennes, au total ce sont 34 collectivités, contre 35 en 2010 qui affichent un label « Ville Internet » en Alsace. Mulhouse est la ville qui affiche le plus haut niveau avec quatre @ obtenus en 2006.

Mention passable

Concernant la refonte du site « Villes Internet » celui-ci gagne en clarté, mais ce n’est qu’une apparence visuelle qui masque un manque de visibilité des communes lorsqu’on effectue des recherches.

Commentaires de L’A.L.M.E.C

Par contre à Longeville nous n’obtenons rien (0 @). On voit très bien que les communes du D.U.F de Faulquemont et celle de Créhange dont M.Lavergne est le maire n’ont aucun problème pour leur couverture internet et la disponibilité des applications numériques.

Le maire de Longeville ferait mieux de s’ inquiéter et de passer à l’action en tant que Vice Président du D.U.F quand on voit l’état de délabrement et de la non couverture de toute la partie Sud de Longeville. Tous les Longevillois au travers de leurs impôts et taxes locales ont le droit de prétendre à avoir un accès Internet de qualité. De plus quand on sait que c’est M.Webert qui a fait annuler la réunion technique prévue au mois d’Octobre 2010 au DUF de Faulquemont on peut voir le peu d’intérêt qu’il met dans la résolution du problème.

Pendant que d’autres communes (Faulquemont , Créhange,…) s’équipent et mettent en place les infrastructures nécessaires (NRA-ZO ,…) sur le compte du D.U.F, notre maire M.Webert ne demande rien et concentre ses efforts à l’obtention de sa 3 ème Etoile des villes et villages fleuries pendant que la zone commerciale et industrielle se vide et que même des gendarmes mobiles de la caserne de Longeville préfèrent demander leur transfert dans une autre caserne afin que leurs familles puissent disposer d’outils internet rapides (audioconférence, vidéoconférence) lors de leurs déplacements hors de la caserne.

C’est avec cette réalité que se battent les Longevillois tous les jours, la faute à M.Webert qui de par son inaction contribue à cette situation.

3 Comments »

  • Il serait grand temps que le dossier de l’internet à Longeville se débloque .Que fait donc la mairie ??

    Commentaire par pierrot — 11 février 2011

  • La mairie ne fait rien pour notre ville ! Faisons bouger les choses !

    Commentaire par Isac — 14 février 2011

  • c’est sur sans Internet Hut Débit on va avoir du mal a décrocher des mentions @ !

    Commentaire par Matejicek Christian — 2 juillet 2011

Leave a comment