Présentation A.L.M.E.C.

L'association A.L.M.E.C. a vu le jour à Longeville-les-St-Avold le 25 juin 2008. L'objectif principal de l'association est de promouvoir la mise en place de l'internet haut débit sur la commune et ainsi proposer aux entreprises et aux particuliers la disponibilité d'offres et de services numériques modernes. Pour plus d'information sur l'association rendez-vous sur la page statuts.

Coup de folie du Maire: Relance du projet Numéricable pour 1,2 Millions d'Euros!

                                          IMPORTANT                                          

« Modernisation » Numéricable ou comment dépenser 1,2 Millions € sur le dos du contribuable Longevillois, pour un projet qui ne servira strictement à rien !

A tous,

Nous tenons  à faire savoir à tous les Longevillois que notre Maire M.Webert veut faire valider, lors du prochain conseil municipal prévu le Jeudi 28 Juin à 19 heures  (voir ordre du jour ci dessous) , la  « Modernisation du réseau Numéricable »  pour un montant de près de 1,2 M€ .

On remarquera que ce genre de point « critique » est toujours mis à l’ordre du jour du conseil municipal tout juste avant le mois de Juillet. Ce n’est surement pas un hasard et M.Webert espère surement qu’il arrivera à faire avaler la « pillule »  en douceur dans la perspective des vacances prochaines. Mais là ,il se trompe à nouveau lourdement, car l’Association A.L.M.E.C veille au grain et ne laissera pas faire n’importe quoi.

Nous soupçonnions à l’A.L.M.E.C que ce projet allait revoir très rapidement le jour après les allusions de l’ex Député et Maire de St Avold  M.Wojciechowsky, lors de sa réunion électorale qui s’est tenue au café des « trois rois », avec la présence complice de M.Webert et de quelques uns de ses adjoints.

Lors de cette réunion,  nous avions demandé au député  de s’impliquer dans le projet haut débit de Longeville, afin qu’il réclame l’activation de la télévision via l’ADSL à Orange.  En guise de réponse, il avait annoncé avec M.Webert, la relance d’un nouveau projet Numéricable à Longeville les st Avold sans en dire plus!.

Le Maire n’a même pas été capable de s’impliquer dans les 2 projets Internet et de s’investir personnellement dans le projet Orange en vue de l’activation  de la télévision  via ADSL pour la partie sud de la commune !.

De plus, lors du précédent projet Numéricable en 2010, qui devait coûter près de 1,7 M€ , M.Webert  a demandé une subvention au conseil Général de 600 K€.  Ce montant  lui a été refusé par le Président du CG57 de l’époque, M.Leroy car la commune de Moulins les Metz avait rencontré d’importants déboires et problèmes  avec la société  Numéricable . L’affaire s’est même terminée devant le Tribunal Administratif de Strasbourg et c’est Numéricable, qui était pourtant le plaignant, qui a perdu le procès . Mais cela n’a pas empêché Numéricable de prendre en « otage » l’ensemble des habitants de la commune de Moulins les Metz en coupant unilatéralement le 2 mai 2011 ,l’ensemble de leurs services ( Télévision, Internet, téléphone,…).

Il faut que l’ensemble des Longevillois soient conscient que le Maire ,M.Webert est en train de vouloir impacter le budget communal pour un montrant de près de 1,2 M€ et bien sur l’argent de nos impôts pour un projet qui ne concerne quasiment plus aucun Longevillois . A aucun moment lors de ces 4 dernières années, M.Webert n’a voulu financer ou participer aux 2 projets de mise en place du Haut Débit et dont le montant etait 5 fois moins cher !.

D’où vient ce brusque intérêt pour Numéricable ? que nous cache t’on ?. Pourquoi vouloir faire payer aux Longevillois 1,2 M€ alors que la  grande majorité ( près de 100?%) des foyers Longevillois peuvent bénéficier de services Triple Play de bonne qualité  ?.

Nous sommes également sûr que la non activation de la télévision par orange pour toute la partie Sud, est directement liée à ce projet Numéricable, dont l’objectif principal, pour le Maire, est de pouvoir conserver son canal de télévision et de propagande local . Nous disposons maintenant  à Longeville de 3 répartiteurs NRA-ZO capables d’acheminer le Triple Play vers tous les foyers Longevillois et nous avons n’avons un besoin de ce type de réseau Numéricable qui ne servira à rien avec la mise en place des 3 NRA-ZO..

Nous allons utiliser tous les moyens légaux et juridiques afin de tuer dans  » l’oeuf »ce projet Numéricable qui est le projet de trop dans notre commune. Nous n’avons pas besoin que l’on dilapide cette somme énorme pour le budget communal et M.Webert ferait mieux de s’occuper de faire activer la TV via ADSL pour la partie Sud de la commune et optimiser l’utilisation des technologies ADSl en place .

Ce projet Numéricable a part dépenser l’argent de la commune (de plus, aucune position n’est prévue au budget 2012) ne servira que l’intérêt du cable- opérateur Numéricable et surement les ambitions et les frustrations et intérêts personnels de certains élus.

De même, nous allons tout mettre en œuvre afin de découvrir ce qui a été négocié et conclu entre le Maire de St Avold et celui de Longeville avec la société Numéricable. en cas de problème avéré, nous saisirons à nouveau sans hésiter les tribunaux et la DGCRF ( Direction Générale de la Concurrence et de la Répression des fraudes), comme nous venons de le faire il y a 2 semaines en ce qui concerne la non disponibilité de la TV via l’ADSL pour la partie Sud de Longeville .

LE BUREAU .

 

PS :  A titre de rappel nous annexons à cet article le compte rendu que nous avions établi  après  la réunion du CNIE à Metz du 16 Avril 2010 à laquelle l’A.L.M.E.C avait participé. Comme l’a fait remarquer le Président de séance, aucun membre du Conseil Municipal de Longeville n’avait été présent malgré leur invitation !.

REUNION INTERNET C.N.I.E  AU CONSEIL GENERAL du 16 AVRIL 2010   :

l’Association A.L.M.E.C a été invitée à y participer avec de nombreux  des maires, des représentants communautés de communes et d’agglomération du grand Est Mosellan  La commune de Longeville pourtant également invitée, n’a envoyé aucun participant … . Divers points sont été abordés lors de cette réunion :

A)    Internet H.D :

  M.Benoit de la Filolie ( chargé de Mission TIC à la Préfecture Metz ) donne l’information qu’il reste une somme de 2,3 M€ (fonds européens) et ceci jusqu’en Avril 2011.Cet fond à été  prévu pour les financements de développement de projets Internet ainsi que pour la  mise en place d’équipements réseaux complémentaires tel que les NRA-ZO .Il est urgent que les responsables des communes soumettent des dossiers techniques afin que ces budgets puissent être alloués …et ceci avant la date fatidique . .

NOTA : la fracture numérique actuelle qui sévit à Longeville rentre tout à fait dans ce type de demande et il est urgent que la commune et  le D.UF. se positionne très rapidement. Un tel projet ne coutera quasiment rien à la municipalité.

 B) Modernisation des réseaux câblés  Numéricable :

 Lors de cette réunion la juriste du Conseil général demande à l’ensemble des maires et représentants de bien prendre en compte les problèmes qui existent actuellement avec la société Numéricâble ( ex : Moulin les Metz.. ) ainsi que les futurs  renouvellements des D.S.P ( délégation de Service Public) existantes avec les communes. En effet , cette société qui dessert beaucoup de communes en Moselle Est essaye grâce à sa situation de fournisseur unique de forcer la décision en promettant une modernisation du réseau avec des connections Internet Très Haut débit … . La plupart du temps les communes qui sont déjà en D.S.P comme Freyming Merlebach sont encore engagées pour des années dans ces contrats et malgré des promesses de la part de Numéricâble .. ; les abonnés ne voient aucune amélioration et au contraire ce prestataire de service propose aux maires des extensions de contrat hors normes. Les cahiers de charges techniques ne sont pas détaillés et il faut que les communes prennent à leur charge l’ensemble des couts de génie civil pour amener la Fibre optique (THD)

 Donc également dans le cas de Longeville les St Avold la plus grande prudence s’impose … et devant la très faible proportion d’abonnés télévision restant sur le réseau câblé , investir 1,7 M€ dans ce type de réseau mono fournisseur est aberrant.

Pas de commentaire »

No comments yet.

Leave a comment