Présentation A.L.M.E.C.

L'association A.L.M.E.C. a vu le jour à Longeville-les-St-Avold le 25 juin 2008. L'objectif principal de l'association est de promouvoir la mise en place de l'internet haut débit sur la commune et ainsi proposer aux entreprises et aux particuliers la disponibilité d'offres et de services numériques modernes. Pour plus d'information sur l'association rendez-vous sur la page statuts.

Longeville-lès-St-Avold : le million

Ci joint une copie de l’article publié en ce Jeudi 28 Juin 2012 sur Lorraine Numérique .

========================================================================

Longeville-lès-St-Avold : le million

La commune de Longeville-lès-Saint-Avold discutera une nouvelle fois de la modernisation du réseau Numericable. Après avoir accepté la réalisation de deux NRA-ZO, cette annonce parait incongrue.


C’est une nouvelle que l’ALMEC, Association Longeville moderne et communicante, publie sur son site Internet. Cette association se bat depuis quelques années contre le projet de modernisation du réseau câblé et prônait la construction de NRA-ZO, solution moins coûteuse, afin d’apporter le haut débit à l’ensemble des foyers de Longeville-lès-St Avold.

Cette solution avait finit par être mise en place avec deux NRA-ZO raccordés par la fibre optique par France Telecom Orange. Tous les habitants de Longeville-lès-Saint-Avold en Moselle peuvent donc désormais surfer en haut débit et il n’est pas encore possible de bénéficier de la télévision par ADSL pour des raisons, non pas techniques, mais juridiques. Lire à ce sujet  » Longeville-lès-St Avold : des réponses « .

L’A.LM.E.C pouvait donc cesser son combat, la solution préconisée ayant été choisie après moultes péripéties. Mais un coup de théâtre secoue à nouveau la commune : la municipalité a inscrit un point à l’ordre du jour du conseil municipal sur le  » Programme de la modernisation du réseau Numéricable « . Néanmoins, cette annonce ne laisse pas présager l’investissement de plus d’un million d’euros. Numericable établit une proposition, le conseil consulte celle-ci, et la décision de réaliser ou non n’est pas encore à l’ordre du jour. A suivre…

Pas de commentaire »

No comments yet.

Leave a comment