Présentation A.L.M.E.C.

L'association A.L.M.E.C. a vu le jour à Longeville-les-St-Avold le 25 juin 2008. L'objectif principal de l'association est de promouvoir la mise en place de l'internet haut débit sur la commune et ainsi proposer aux entreprises et aux particuliers la disponibilité d'offres et de services numériques modernes. Pour plus d'information sur l'association rendez-vous sur la page statuts.

VDSL 2 : du très haut débit sans fibre optique disponible dès la fin d'année …

   Ci joint, l’annonce de l’autorisation de l’activation de la norme VDSL2 (successeur à l’ADSL2) et qui permettra des débits très importants de 100 Mbits voir plus et avec toutes les offres existantes! .

Que M.Webert se renseigne correctement avant d’engloutir dans un projet sans aucun avenir les 1,2 M€ qu’il a prévu de donner en cadeau à NUMERICABLE. Il est encore temps pour lui de faire marche arrière.

En clair et pour les non initiés, cette technologie VDSL2 rend totalement inutile et inopérant son projet de « Modernisation NUMERICABLE » pour des milliers d’Euros.

S’il persévère dans cette voie, L’association A.L.M.E.C  va s’occuper de lui rappeler les lois en vigueur dans notre pays et ainsi éviter de dilapider pour son égo et ses frustrations personnelles, l’argent de la Commune et des Longevillois.

Ces dernières années et à aucun moment, il n’a eu un intérêt pour l’Internet Haut Débit et des services associés et n’a rien voulu financer pour que cette mise en œuvre se fasse plus rapidement. Bien au contraire, Il a affirmé que ce n’était pas son rôle mais celui du  D.U.F de s’occuper de ce dossier de mise en œuvre du Haut Débit et toujours sous la pression continue qu’à mise l’Association A.L.M.E.C et ses adhérents.

M.Webert ferait mieux de s’investir et d’accompagner notre demande en cours à ORANGE d’activer la télévision pour la partie Sud de Longeville, ce serait plus louable et intelligent que d’écouter le chant de la « sirène Numéricable ».

Quel est son intérêt soudain pour le haut Débit alors qu’il est disponible sur toute la commune de Longeville ?. Il veux à tout prix sauver son canal local de télévision pour les quelques abonnés restants mais à notre avis il doit y avoir d’autres raisons inavouables .. . Pour cela, il est prêt à sacrifier 1,2 M€ sur les 4 M€ du budget annuel communal !.

L’avenir nous le dira, mais les Longevillois ne sont pas dupes et ont ont assez d’être pris pour des « pigeons » qui doivent suivre sans rechigner et sans aucun droit à la parole, les humeurs et les lubies de leur Maire totalement dépassé par les évènements.Il est incapable d’accompagner sa Commune dans les évolutions techniques primordiales et s’engage dans des impasses technologiques.

Pire, il n’accepte aucun débat ni conseil technique et veut être le seul dans la commune à décider. Nous disons maintenant « STOP » et il est grand temps de le freiner, car cela porte de plus en plus préjudice à notre Commune.


Le Bureau

====================================================

Source (01net . Benjamin Gourdet )

Jean-Ludovic Silicani l’a confirmé : l’Arcep va autoriser à l’automne la mise en place de la technologie VDSL2.Très Haut débit en perspective pour l’abonné.

C’est officiel ! Le président de l’Arcep, Jean-Ludovic Silicani, dans un entretien accordé à nos confrères de l’Edition Multimédi@, a déclaré que la technologie VDSL2 obtiendrait le feu vert du comité d’experts pour les boucles locales cuivre et fibre optique.
Dès l’autorisation prononcée l’Arcep, les opérateurs pourront déployer le VDSL2 très simplement : sa mise en service ne nécessite que très peu d’investissement puisque ce sont les paires de cuivre existantes qui sont utilisées, comme pour l’ADSL 2+.
Des expériences sont déjà en cours de réalisation, notamment par France Télécom et OVH. La cohabitation du VDSL2 et de l’ADSL ne pose, a priori, aucun problème. Mais surtout, le VDSL2 permet des débits dignes de la fibre optique. Bien entendu, ils dépendent de la distance entre l’abonné et le répartiteur.
En théorie, on peut donc espérer entre 50 et 100 Mbit/s en téléchargement. En pratique, dans les pays où le VDSL2 est déjà en service : les débits observés sont de 30 Mbit/s environ – ce qui n’est déjà pas si mal – pour la plupart des abonnés. En upload, le débit relevé se situe autour de 2 Mbit/s.

                                                                               Des box déjà prêtes

      Tous les opérateurs français sont susceptibles de proposer de telles offres prochainement et tous sont également confiants sur les débits mis à disposition. En effet, des sous-répartiteurs devraient être utilisés pour assurer le maintien d’un bon débit sur une plus longue distance.
OVH promet, par exemple, du 100 Mbit/s à ses abonnés et SFR a indiqué travailler sur une amélioration du VDSL2 qui permettra d’atteindre 150 Mbit/s. Les Box de Free (Freebox Revolution) et de Bouygues Telecom (BBox Sensation) sont déjà prêtes pour le VDSL. La LiveBox 3 d’Orange le sera également.
En termes de déploiement géographique, l’Arcep précise que les petites et moyennes villes seront privilégiées afin de ne pas freiner le développement de la fibre optique. Les opérateurs vont, de toute façon, devoir s’entendre pour que VDSL2 et Fibre Optique puissent cohabiter.

4 Comments »

  • C’est déjà pas possible d’avoir le TV par ADSL, alors j’ose imaginer un tel projet VDSL2. 🙂

    Merci M.WEBERT dans prendre note de cet article, et encore merci à l’almec pour les infos transmise sur votre site.

    Commentaire par mdkum — 4 octobre 2012

  • Pour la TV Orange par ADSL c’est en cours et c’est la DGCCRF de Metz ( Répression des fraudes et de la concurrence) qui traite et suit ce dossier .
    Pour le VDSL2 , il suffit de rajouter des cartes VDSL2 dans les NRA et le tour est joué et bien sur d’avoir les équipements terminaux comme la Livebox 3 d’Orange ou d’autres fournisseurs qui savent traiter ces signaux pour bénéficier de ces débits.
    Donc plus besoin la ou elle n’est pas encore en place de la poser et d’investir des milliers d’euros comme veut le faire le Maire de Longeville !

    Commentaire par Le bureau — 4 octobre 2012

  • Vous croyez que le Maire de Longeville va s’investir sur ce sujet ?

    Commentaire par mdkum — 4 octobre 2012

  • A mon avis , NON. Il n’écoute rien et personne .Pour NUMERICABLE il s’est surement fait mal conseiller par son D.G.S ( Directeur Général des Services) M.Weber qui vient de la Mairie de St Avold et qui lui a surement « vendu » la solution que veut egalement mettre en place le Maire de St Avold ( cout de 3 M€) et qui comme à Longeville est de l’argent jeté par la fenêtre. Au niveau technique, il n’y comprend rien et de toute façon, il ne se laisse pas aider !. Mais nous allons pas nous laisser faire et engager les actions pour essayer de mettre fin à cette hérésie technique et financière.

    Le Bureau

    Commentaire par Le bureau — 4 octobre 2012

Leave a comment