Présentation A.L.M.E.C.

L'association A.L.M.E.C. a vu le jour à Longeville-les-St-Avold le 25 juin 2008. L'objectif principal de l'association est de promouvoir la mise en place de l'internet haut débit sur la commune et ainsi proposer aux entreprises et aux particuliers la disponibilité d'offres et de services numériques modernes. Pour plus d'information sur l'association rendez-vous sur la page statuts.

Article du Républicain Lorrain "Projet Numéricable". 12 Octobre 2012

Vous trouverez ci joint la copie de l’article paru le 12/10/2012 dans le R.L ( édition de St Avold) sur le projet Numéricable .
LE BUREAU

Source : Article du R.L du 12/10/2012).

Le maire de Longeville souhaite engager sa commune dans un projet fibre optique pour 750 000 €. L’opposante Suzanne Thielen évoque la possibilité d’un résultat quasi similaire… et gratuit. Et se posent des questions.

Faire venir un autre réseau de fibre optique à Longevile-lès-Saint-Avold, via Numericable et depuis Saint-Avold. C’est le souhait de Robert Webert, qui a fait passer ce point à l’ordre du jour d’un conseil municipal agité.

« 750 000 € alors qu’on peut l’avoir gratuit ! »

Agité parce que le projet se monte à 1,5 M€ et coûterait 750 000 € à la commune (le budget d’investissement de la Longeville est de 5,7  M€ cette année). Suzanne Thielen-Kalis, de l’opposition, s’étonne : « On ne sait rien du projet. J’aurais voulu qu’il nous l’explique clairement mais il nous a empêchés de poser des questions, disant que ça avait été débattu en juin dernier. Or en juin le point avait été vite expédié car ajourné. »

Au rang des questions, qu’elle liste dans une lettre ouverte au maire : combien de personnes pourraient en bénéficier ? Le raccordement se ferait-il jusque chez tous les particuliers ou y aurait-il un surcoût ?

Et surtout : « On se pose des questions sur la pertinence de ce projet, surtout qu’on vient de passer au haut-débit en juin ! ». Un haut-débit qui garantit 20 mégabits de débit. Christian Matejicek, président de l’ALMEC (Association Longeville moderne et communication) et par ailleurs expert informatique près la cour d’appel de Metz : « Le gros intérêt de la fibre, c’est un débit de 100 mégabits. Mais après le passage obligé par les amplificateurs coaxiaux, il n’y aurait plus que 30 mégabits. Il faudrait alors que les réseaux coaxiaux et prises des particuliers soient refaits pour accueillir la fibre optique. Mais au prix annoncé, c’est impossible que ces travaux soient prévus. »

La conseillère municipale se demande : « N’était-il pas plus logique de passer par le District urbain de Faulquemont qui a la compétence pour faire ça à un niveau plus large et faire des économies d’échelle ? ».

Surtout, tous deux se demandent pourquoi ne pas profiter de l’application de la norme VDSL2 (comme l’ADSL, il s’agit d’un principe de compression). « Les boucles de fibre optique comme celle du conseil général, le RHD57 ramènent actuellement du 100 mégabits. Quand ça arrive dans les communes et passe par un nœud de raccordement puis par les fils téléphoniques, ça devient du 20 mégabits. Or avec la nouvelle norme VDSL 2, ça va passer à 60 mégabits – voire plus – à de très brève échéance. L’avantage ? C’est entièrement gratuit ! ».

Christian Matejicek indique : « J’ai relancé le maire pour avoir accès aux questions techniques. S’il ne répond pas dans les quatre semaines, je saisirai le Conseil d’État comme le permet la loi. L’ALMEC songe aussi à saisir l’Autorité de régulation des communications électroniques, l’ARCEP. »

 Poursuites envisagés

L’opposante évoque le tribunal administratif : « À la base, le contrat avec Numéricable n’induisait aucun coût pour la commune. Et là, ce protocole transactionnel qui est en fait un avenant à ce contrat va nous coûter 750 000 €. Ça ne nous semble pas autorisé. »

Suzanne Thielen-Kalis et Christian Matejicek concluent : « À l’époque où Longeville était en zone blanche, on aurait compris cette démarche. Mais là, on ne voit pas ce qui peut pousser le maire à imposer ce contrat avec Numéricable.»

Réponse du Maire M.Webert : Le maire de Longeville-lès-Saint-Avold revient sur le projet de fibre optique avec Numéricable.

« Saint-Avold y a souscrit aussi, et financièrement le coût sera moindre pour nous si on opte pour ce projet. Ici, il y a 1 389 prises télé concernées et actuellement 389 abonnés Numéricable. Cet opérateur va amener la fibre optique non pas dans les maisons mais à proximité des maisons. »

L’élu rappelle que « la commune a accepté le projet de protocole mais n’a pas encore signé ce protocole. On se garde toujours un temps de réflexion ».

Le maire ne se prononce pas sur le fait que les 100 mégabits promis ne soient que 30 mégabits à l’arrivée dans les foyers étant donné le projet et les réseaux actuels de Longeville : « Je ne pense pas. Mais je reposerai la question à Numéricable… »

Quant à la norme VDSL 2, qui amènerait gratuitement 60 mégabits, selon Christian Matejicek, même réponse : « Je vais demander à Numéricable. »

Il revient sur le coût de 740 000 € pour la commune : « Ça va concerner au moins 300 personnes. On a fait un mur antibruit pour autant et ça concerne moins de personnes », assure-t-il.

Robert Webert précise en revanche : « Pour moi, Numéricâble c’est la garantie de pouvoir avoir le téléphone et la télé par internet. Pour la télé actuellement il faut une parabole. Donc ce projet ce sera un plus pour beaucoup de personnes. ». L’offre triple play promise avec l’arrivée du haut-débit ne compte en effet pas la télé par internet pour l’instant, mais l’Almec indique avoir « entrepris des démarches nécessaires pour que cesse cette anomalie, en saisissant les instances compétentes ».

Sur le fait d’avoir coupé court aux débats, le maire explique : « Il y a un texte de loi qui m’y autorise. C’est la première fois en trente ans que j’en fais usage. Mais pour moi, on en avait largement parlé lors du conseil municipal de juin. »

Vincent TRIMBOUR.

Vidéo complète  du Conseil du 28/09/2012  – Durée 36 Minutes.

( Visionner impérativement les points   Projet Numericable  Renaturalisation des cours d’eaux ).

Article réseaux& Telecoms sur mise en oeuvre VDSL2

Un commentaire »

  • Salut,

    Il faudrait poursuivre le M.Maire en justice !!!!

    Commentaire par mdkum — 17 octobre 2012

Leave a comment