Présentation A.L.M.E.C.

L'association A.L.M.E.C. a vu le jour à Longeville-les-St-Avold le 25 juin 2008. L'objectif principal de l'association est de promouvoir la mise en place de l'internet haut débit sur la commune et ainsi proposer aux entreprises et aux particuliers la disponibilité d'offres et de services numériques modernes. Pour plus d'information sur l'association rendez-vous sur la page statuts.

Dépot de requête en Annulation au Tribunal Administratif de Strasbourg

  Communiqué  officiel   A.L.M.E.C

    Nous tenons à faire part que l’Association A.L.M.E.C représentée par son Président vient de déposer en date du 6 Décembre 2012 une requête en Annulation contre la délibération du projet de « modernisation du réseau câblé  » prise par le maire lors du Conseil  Municipal du 28 Septembre 2012 , au Tribunal Administratif de Strasbourg.

Nous venons de recevoir un courrier en date du 11 Décembre 2012 du Tribunal Administratif que notre requête en annulation est recevable et sera instruite comme il se doit .


    Nous ne pouvons accepter que le maire, M.Webert dilapide l’argent de la commune  (près de 746 000 € hors travaux de génie civil, .. pour un cout total de  1,14 M€ ) pour un projet technique plus que discutable qui n’amènera aucune évolution technologique ou nouveauté pour les Longevillois . Nous disposons à Longeville les st Avold après les 2 projets (MOSELLE TELECOM & ORANGE) d’un taux de couverture de l’Internet Haut Débit de près de 99 % avec les offres triple play associées .

Le problème de l’accès à la Télévision par les lignes ADSL restant entier pour la partie Sud de Longeville et qui est desservie par les 2 NRA-ZO mis en place par ORANGE. Par contre, Ils sont la propriété du D.U.F et c’est a ce titre que c’est à cette collectivité  de régler ce problème technique et non a l’ .L.M.E.C comme l’a laissé sous entendre M.Lavergne dans son courrier aux Longevillois au mois de juin 2012 .

A chacun d’assumer sa responsabilité, c’est ce que nous faisons depuis la création de l’Association alors que les collectivités dont c’est le rôle assume le leur .

Les Longevillois qui avaient besoin d’Internet cela fait longtemps qu’ils ont fait le choix d’un autre FAI disponible à Longeville.

En clair, notre commune est passée depuis 2007 et ceci grâce à l’action de l’ A.L.M.E.C, d’un statut de zone Internet dite « blanche », c’est a dire quasiment aucun accès haut débit disponible, à celui d’une zone « Noire » ( équipée en HD comme les meilleures villes en France !.) . Il est a signalé que ce type d’évolution dans ce domaine est extrêmement rare dans un temps aussi court.

Mais une chose est sure, nous n’avons pas besoin de remercier le maire, M.Webert et son équipe pour  l’aide et l’accompagnement tout au long de ces projets. Ils ont tout mis en œuvre toute leur énergie pour freiner et torpiller les projets de mise en place des NRA-ZO  que beaucoup de Longevillois attendaient depuis des années.

C’est  la réalité  qui va  rattraper  notre Maire et avec ce projet Numéricable. Il essaye se racheter une respectabilité qu’il a perdue depuis bien longtemps !. Mais les Longevillois ne sont pas dupes de la manœuvre et ils ont très bien compris qu’il est près a dilapider 1/5 du budget annuel de Longeville dans un projet sans aucun avenir technique , le seul étant de remplir la caisse de Numéricable qui se frotte bien les mains de cette aubaine .

En ces temps de crise, M.Webert serait bien avisé d’annuler par lui même lors d’un prochain conseil, sa délibération unilatérale et qu’il a prise sans aucune concertation ni discussions.Il à décidé tout seul (peut être avec le maire de St Avold …) de faire ainsi un cadeau « royal » à la société Numéricable, car le projet de Longeville est près de 3,5 fois plus cher (700 €/prise d’abonné ) que dans d’autres villes (Sarreguemines, et même St Avold …). de plus il ne reste qu’après les décomptes de Numéricable … 339 abonnés à la télévision et donc prises actives . cherchez l’erreur.

Ce projet ne concerne quasiment plus personne dans la commune, a part peut être le Maire qui vient d’être orphelin de son Minitel au mois de Juin 2012 et peut être de sa chaine de télévision  locale.

  Le Bureau

Pas de commentaire »

No comments yet.

Leave a comment