Présentation A.L.M.E.C.

L'association A.L.M.E.C. a vu le jour à Longeville-les-St-Avold le 25 juin 2008. L'objectif principal de l'association est de promouvoir la mise en place de l'internet haut débit sur la commune et ainsi proposer aux entreprises et aux particuliers la disponibilité d'offres et de services numériques modernes. Pour plus d'information sur l'association rendez-vous sur la page statuts.

Article VDSL2 – Degrouptest & Situation Longeville

VDSL2    Encore plus de lignes pourront profiter du VDSL en octobre Autorisé au mois d’octobre 2013, le VDSL2 est une technologie qui permet d’augmenter de manière significative les débits des abonnés ADSL. En théorie,  elle  permet d’atteindre un débit descendant allant jusqu’à 100 Mb/s. Malheureusement, le VDSL souffre de nombreuses contraintes techniques : jusqu’ici, ce protocole ne concernait que les lignes directes d’une  longueur  inférieure à 1,5 km.

En d’autres termes, il fallait habiter à moins de 1,5 km du nœud de raccordement sans passer par un sous-répartiteur, ce qui empêchait 80% de la population de profiter du VDSL2. img-edito Le taux  d’éligibilité au  VDSL2 est en passe d ‘augmenter significativement : le 10 juillet dernier, le comité d’experts de l’ARCEP (régulateur des télécoms) a étendu le périmètre d’autorisation du VDSL2 aux lignes de distribution indirecte.    Ainsi, les lignes qui passent par un sous-répartiteur seront également concernées par le VDSL2, soit 30,8 millions de lignes. Parmi ces 30,8 millions de lignes, toutes ne sont pas éligibles : il faut là encore que la longueur  de la ligne soit inférieure à 1,5 km.

L’ARCEP estime à 14,5% la part de lignes éligibles à cette technologie (4,8 millions de lignes). La commercialisation des offres VDSL2 pour les lignes en question se déroulera dans le courant du mois d’octobre. (Le 27 pour OVH) Si vous souhaitez dès à présent savoir si vous bénéficierez du VDSL2, vous pouvez effectuer un test d’éligibilité sur DegroupTest.com. Vous pourrez ainsi connaître la longueur de votre ligne ainsi que les opérateurs qui ont installé cette technologie. Si votre ligne mesure moins de 1,5 km mais qu’elle passe par un sous-répartiteur, elle sera mentionnée comme inactive, toutefois il y a de fortes chances pour qu’au mois d’octobre vous bénéficiiez sans surcoût du VDSL2. En revanche, si l’affaiblissement de votre ligne est supérieur à 20 db, vous ne serez pas éligible au VDSL2.

Article paru : Degrouptest – Octobre 2014

===================================================================

COMMENTAIRES DE L’A.L.M.E.C 

Dès ce mois, nous allons relancer les autorités compétentes afin de mettre fin à l’inégalité flagrante qui existe dans notre commune entre la partie Nord (triple Play et haut débit disponible) et la partie Sud(aucune offre Triple play, ni TV ).

Actuellement, seul l’opérateur ORANGE tire son épingle du jeu. La montée en débit VDSL ( 100 Mbs) sera également à l’ordre du jour car nos répartiteurs et les longueurs de câble permettent la mise en place de cette technologie sans trop d’investissement. 

Les 2 répartiteurs NRA-ZO  de la partie Sud de Longeville (rue Gén de Gaulle et rue de Faulquemont) doivent être rétrocédés dans le domaine public et mis à la disposition des opérateurs. Ils sont la propriété du  D.U.F de Faulquemont et exploités exclusivement par ORANGE qui a assuré la 1 ère mise en service.

 Tant que cette situation perdurera aucun autre opérateur ne pourra ou voudra installer son matériel technique (DSLAM) dans ces 2 NRA-ZO. Pour le moment, ORANGE est quasiment le seul a proposer l’accès Internet mais sans proposer de recevoir la télévision ou seulement en installant à ses frais une parabole satellite. 

Techniquement rien ne s’oppose à l’activation du Triple Play et de la télévision via ADSL mais Orange profite du fait d’un texte de loi qui dit : » que tant qu’un nouvel opérateur n’a pas installé son matériel dans ces NRA-ZO ce dégroupage n’est pas possible « .

Cette affirmation est fausse, car a plusieurs reprises et dans d’autres régions de France, ORANGE a activé unilatéralement le Triple Play sans qu’un autre opérateur ne soit présent. Donc tant que le D.U.F sera propriétaire ne prendra pas l’initiative de demander ce dégroupage, il ne se passera rien pour la partie Sud de Longeville.  

Ou est la juste concurrence  et l’ouverture du marché pour les autres opérateurs ? .

Ils savent également que la plupart des Longevillois ont souscrit des contrats d’engagement Internet de 24 mois les rendant ainsi des « clients captifs » de l’opérateur historique ORANGE. 

Nous verrons en fonction des réponses que nous allons obtenir de la mairie et du D.U.F, quelles seront nos actions futures que nous allons lancer (dépôt de plainte officiel à l’A.R.C.E.P et D.G.C.C.R.F ( Direction Régionale de la Consommation Concurrence et de la Répression des Fraudes , … ).

Nous vous informerons rapidement des réponses et des décisions que nous allons prendre afin de mettre fin à cette situation et inertie qui dure depuis trop longtemps. 

 Le Bureau 

Un commentaire »

  • bonjour
    juste pour info.
    un des répartiteurs NRA-ZO ne se situe pas rue du Général de Gaulle , mais bien dans la rue  » chemin noir ».cela a son importance ,car depuis l’installation du coffret ,il est impossible de circuler comme avant.Ce qui est déplorable c’est que à ce jour l’ancienne municipalité et le DUF n’ont pas daignés prévenir les riverains de cette situation.
    bonne soirée

    Commentaire par jacob m — 16 octobre 2014

Leave a comment