Présentation A.L.M.E.C.

L'association A.L.M.E.C. a vu le jour à Longeville-les-St-Avold le 25 juin 2008. L'objectif principal de l'association est de promouvoir la mise en place de l'internet haut débit sur la commune et ainsi proposer aux entreprises et aux particuliers la disponibilité d'offres et de services numériques modernes. Pour plus d'information sur l'association rendez-vous sur la page statuts.

Article A.M.F (Association des Maires de France) . Décret du 12 Juillet 2019 .

Dernière minute du  Jeudi 19/12/2019 :

Moselle Fibre fait le « forcing » en démarchant directement en faisant du porte à porte chez les propriétaires qui ont un poteau ENEDIS sur leur terrain.

Ils essayent de faire signer directement les conventions de mise en place de poteau bois supplémentaire et en ne laissant aucun délai de réflexion aux propriétaires concernés.

  Ces conventions doivent être envoyées par courrier aux  propriétaires afin qu’ils puissent lire l’ensemble des clauses avant toute signature.

Ceci est totalement illégal et nous leur demandons de ne pas donner suite à ce type d’action.

A tous,

Vous trouverez ci dessous une copie de l’article paru le 9 octobre 2019  dans le journal de l’A.M.F (Association de Maires de France) qui  décrit clairement les assouplissements du calcul des charges des poteaux ENEDIS en vue de la pose des câbles  Fibres Optiques prévus dans le contexte du projet THD.

Mme le Maire devrait donc être au fait de ces nouvelles directives gouvernementales et ne devait en aucun cas donner l’autorisation de pose de poteaux en bois à Longeville les St Avold .

Les calculs de charge des poteaux ENEDIS ne sont en aucun cas confidentiels et doivent être communiqués au Maire ainsi qu’aux conseillers municipaux qui ont font la demande. Ils sont un préalable à toute décision du Maire avant de signer un arrêté de pose de poteaux bois sur la commune.

 Depuis le dernier conseil municipal du 6 Décembre (vidéos disponibles sur le site Facebook de l’A.L.M.E.C), aucun courrier ni prise de contact n’a eu lieu avec les Longevillois concernés par le non envoi de conventions ni sur la pose de poteaux dans les rues de Boulay et St Avold (routes départementales). 

Pourtant, ceci à été un engagement verbal du vice président Moselle Fibre présent lors de la séance du CM.

Nous sommes convaincus qu’aucun calcul de charge n’a été entrepris par Moselle Fibre ni sur Longeville, ni sur d’autres communes de Moselle . Donc seul le tribunal administratif de Strasbourg pourra mettre un terme à cette situation .

Ceci évitera également le gâchis et les dépenses inutiles engagées dans la pose de poteaux bois qui sont tous à la charge de tous les contribuables lorrains ainsi qu’un non respect manifeste des décrets gouvernementaux  .

Le Bureau

 

 

 

 

Commission sécurité école maternelle & périscolaire.

A tous,

M.MATEJICEK conseiller municipal nous fait part et rend public un courrier qui à été envoyé à Mme le Maire le 1 er octobre 2019 sur le non passage de la commission de sécurité dans le nouvel ensemble école maternelle & périscolaire .

Deux incidents successifs  se sont produits cette semaine dans le nouvel ensemble de l’école maternelle & périscolaire qui mettent les parents en colère :

  1. lundi 25 Novembre : Plus de chauffage avec obligation pour les parents de récupérer en urgence leur enfants .réparation effectuée dans l’après midi .
  2. Jeudi 28 Novembre : Alarme de fuite de gaz ?  + odeurs suspectes de brûlé qui a de nouveau nécessité  l’évacuation en urgence de l’ensemble des enfants de l’école maternelle et le regroupement dans le « DOJO » … Intervention des pompiers avec mesures de gaz …  rien à signaler  .

Ces incidents qui obligent les parents d’élèves a réagir à chaque fois dans l’urgence afin de récupérer leurs enfants qui subissent un traumatisme certain avec des évacuations d’urgence à répétition  !.

Vous trouverez ci dessous une copie du courrier envoyé à Mme le Maire et lu par M.MATEJICEK devant les membres présents lors de la commission des affaires scolaires  du jeudi 14 Novembre 2019 à 18 heures (dirigée par Mme Padoin)   .

La plupart des membres n’étaient même pas au courant qu’aucune commission de sécurité ne s’est tenue ni avant, ni depuis l’ouverture de l’école au mois de septembre … .

Les parents d’élèves pourront apprécier de quelle façon Mme le maire outrepasse  les aspects de sécurité d’un établissement scolaire & périscolaire pourtant  fermé plus d’une année pour des travaux de réhabilitation .

Mme le maire à décider de faire classer cette école en ERP 5 ( < 100 élèves) (voir courrier joint)  alors que l’effectif  >100 (108 enfants ) état connu depuis la cloture des inscriptions au mois de juin . Cet effectif demandait donc une requalification en ERP type 4 avec un passage obligatoire de la commission de sécurité .

Des actions concrètes vont maintenant être engagées auprès des autorités de tutelle . Comme déjà écrit précédemment, M.le Préfet de Moselle à été mis au courant de ces agissements (Lien vers article) 

 

Copie Courrier du 1 Octobre 2019

 

Des soucis sur les installations fibres de plus en plus critiqués dans les campagnes françaises

A tous,

Ci joint un article par le 19 Novembre 2019 sur la situation du Très Haut Débit et sa mise en place par les différentes entreprises prestataires.

 

Copie article : Écrit par Guillaume L. | 19 Novembre 2019

Site Web : http://www.comptoir-hardware.com/actus/business/40324-des-soucis-sur-les-installations-fibres-de-plus-en-plus-critiques-dans-les-campagnes-francaises.html

Ces derniers mois, l’installation de la fibre optique dans les zones rurales a pris une plus grande ampleur due à un ensemble d’événements s’étant produit sur cette simple année 2019 : simplification de l’utilisation des poteaux électriques, contrats entre les différents opérateurs, engagement sur les RIP ou réouverture du fameux guichet fibre, l’enveloppe de l’État qui permet aux collectivités de toucher les subventions nécessaires au déploiement du réseau FttH. Mais comme il avait été souligné le mois dernier après l’intervention du gouvernement, le souci majeur dans le déploiement n’est pas forcément l’argent, mais la manière dont celui-ci est dépensé et l’organisation générale des travaux. Et c’est ici qu’un problème est présent selon Degroupnews : le modèle d’installation serait en grande partie géré par des sous-traitants dont la qualité du travail est à revoir.

Il n’est pas rare que les opérateurs délèguent leurs opérations de maintenance et d’installation de leurs réseaux internet à des sociétés externes. Mais face à l’ampleur des ambitions publiques sur la FttH, certains opérateurs délaissent ces opérations sans réellement contrôler derrière la qualité des travaux, donnant de mauvais résultats au final : système mal conçu, fibres abîmées, détérioration des locaux publics et privés... Une situation qui donne encore une fois une sensation de mise de côté aux maires et collectivités du monde campagnard. À tel point que les principales associations ont demandé à ce que l’ARCEP intervienne et qu’un cadre légal soit réalisé sur cette sous-traitance, afin que les autorités locales puissent contrôler correctement la qualité des opérations réalisées. Encore une fois, si sur le papier l’objectif du THD pour tous d’ici 2022 ne paraît pas impossible, il faudra cependant que chacun retrousse ses manches correctement pour que la FttH pour tous ne soit plus un rêve, mais une réalité proche. (source : degroupnews)

 

Moselle Fibre : pose de poteaux bois à Longeville les st Avold …

A tous,

Divers courriers ont été envoyés ces dernières semaine à Mme le Maire afin d’obtenir les documents techniques (Calcul des charges /poteau béton ENEDIS , …) qui justifieraient  la nécessité de poser entre 60 et 100 poteaux .

Les nouvelles  dispositions gouvernementales publiées le 13 juillet 2019 simplifiant et autorisant la pose du câble fibre optique sur les poteaux bétons . 

Mme le maire  a signée sans aucune discussions au préalable avec les conseillers municipaux l’arrêté municipal autorisant la pose de ces poteaux par Moselle Fibre ( coût 800 € /poteau …) . CQDF

Une convocation en urgence de  la commission Informatique et la tenue d’un conseil municipal  à été demandé par le conseiller municipal M.Matejicek (Longeville pour TOUS ») mais refusée par Mme le Maire.

  Le dernier conseil municipal datant du 11 juillet 2019 .

Un courrier A/R à été envoyé à M.le Préfet de Moselle  en lui demandant de rappeler à Mme le Maire le règlement intérieur ainsi que  les délais prévus par la loi entre 2 conseils municipaux, soit 3 mois maximum. (voir précédent article)

 L’arrêté municipal autorise Moselle Fibre à poser les  poteaux bois directement sur des trottoirs ne faisant même pas 90 cm de large. Ceci empêchera ainsi le passage des personnes à mobilité réduite. (voir les photos ci jointe  rue st Barbe qui se situe sur un terrain privé et non sur le domaine public départemental – Aucune convention signée par la propriétaire) .

Les 23 propriétaires qui ont déjà un poteau béton ENEDIS sur le terrain  ont ont refusé en majorité de s’en faire rajouter un en plus …  situé a 1 mètres de l’actuel !. 

Les conventions de mis en place (23) qui ont été envoyées soit disant aux propriétaires qui pour certains ne les ont jamais réceptionnés, car elles ont été envoyées à de fausses adresses …. Aucun contrôle réel ou contact direct avec les propriétaires n’a eue lieu de la part de Moselle Fibre ni par la mairie ! .

Certains poteaux viennent d’être mis en place sans aucune autorisation sur des terrains privatifs (pourtant soumis à convention)  dont les propriétaires sont absents et n’ont jamais donné leur accord.

Photos Rue de Boulay:

Le trou pour le poteau a été creusé sur le trottoir limitant le passage des personnes à mobilité réduite (fauteuil roulant, de ambulateurs, …) des pensionnaires de l’EHPAD « les lauriers » tout proche. De plus ils sont tombés sur des tuyaux enterrés les empêchant de finir le travail !.

Poteau prévu  au 58a  de Boulay

    

 

Poteau posé sur le terrain d’un propriétaire  rue St Barbe (pas de convention signée et aucune autorisation .. en plus dans une entrée de garage …) 

 

 

 

 En clair, on ne demande plus et on s’octroie le droit ou plutôt on laisse Moselle Fibre poser ses poteaux sur des terrains privés sans aucun accord.

Des  actions administratives vont être engager dès cette semaine.

Le Bureau.

 

 

 

Lettre Ouverte à Mme le Maire de Longeville les St Avold – PROJET MOSELLE FIBRE & POTEAUX BOIS

Vous trouverez ci dessous la lettre Ouverte adressée en ce jour par M.MATEJICEK  (Conseiller municipal d’opposition « LONGEVILLE pour TOUS  » ) à Mme Le maire afin qu’elle prenne enfin ses responsabilités et se positionne clairement sur le problème de la mise en place de plus de 60 poteaux bois totalement inutile dans le projet de mise en place du Très Haut Débit . 

Le Bureau 

Pétition en Ligne :

OUI AU TRES HAUT DÉBIT, mais NON  AUX  POTEAUX EN BOIS A LONGEVILLE  LES ST AVOLD  « 

Courrier-Mairie-MF-27102019

Les poteaux Enedis enfin armés pour la fibre optique – Projet Moselle Fibre Longeville les St Avold

A tous,

Vous trouverez ci dessus un  article paru le 23 juillet 2019  sur le site d’information Telecoms « Degroup News »  dans lequel on parle d’une décision d’assoupissement des règles de calcul des charges sur les poteaux électriques ENEDIS .

Cette nouvelle réglementation vient d’être publiée au journal officiel mi-juillet 2019.

En clair, avec ces nouvelles dispositions techniques de calcul, il n’y aura plus besoin de mettre en place de poteaux bois à coté des poteaux bétons existants .Ceci devant être confirmé par la direction de projet de Moselle fibre qui s’occupe du déploiement sur la commune de Longeville.

On peux dire que cette directive tombe à pic et devrait nous eviter d’enlaidir nos rues avec des poteaux en bois ( voir article précédent publie sur Heckling)

L’Association A.L.M.E.C restera vigilante et demandera au besoin la mise en œuvre de cette nouvelle réglementation.

Elle doit s’appliquer dans des zones considérées sans risque en cas de tempête ou de vents violents ce qui est notre cas à  Longeville !!!.

Le Bureau

Copie Article du 23 juillet 2019 « Degroupnews » de

Lien vers article :  Degroup News

Projet Moselle Fibre sur Longeville les St Avold

A tous,

Voila ce qui risque d’arriver à Longeville les St Avold pour le projet de mise en place de la fibre optique …. .en effet, des conventions de mise en place de poteaux en bois ont déjà été envoyées aux habitants de la rue de Boulay et d’autres rues ou le réseau électrique /télephone … n’a pas été enfoui … .

Il est a signaler que les poteaux bétons en place sont loin d’être en surcharge et ce n’est pas un câble en fibre optique supplémentaire qui va les faire tomber !. Il ne faut pas accepter de signer ces conventions qui vont encore plus dénaturer l’environnement . C’est inacceptable car les poteaux béton en place disposent tous d’un bras de fixation de câbles totalement libre et disponible.

Consulter l’article du Républicain Lorrain et ce qui a été mis en place dans la commune d’Heckling (annexe de bouzonville).

L’association A.L.M.E.C demande à tous les Longevillois de ne pas signer ces conventions et de refuser l’installation de poteaux en bois sur leur terrain en supplément des poteaux bétons existants.
C’est un non sens technique et nous demandons à la municipalité de Longeville et à Mme le Maire de prendre clairement position et de refuser la mise en place de ces poteaux qui vont à l’encontre de tout bon sens écologique.

Le Bureau

Article du Républicain Lorrain   – Commune Heckling

https://www.republicain-lorrain.fr/edition-de-saint-avold-creutzwald/2019/06/20/ces-poteaux-pour-la-fibre-qui-enlaidissent-leur-cadre-de-vie

SYDEME : Coup de théâtre et démission du président STARK …

Copie article du Républicain Lorrain en date du 19 Mars 2019

Coup de théâtre, ce lundi soir, lors de la réunion du Syndicat des déchets ménagers de Moselle-Est. Les élus ont voté majoritairement contre le budget primitif 2019. Serge Starck, le président, a annoncé sa démission. L’avenir du Sydeme est désormais entre les mains du préfet.

Avec 29 voix contre, 20 voix pour et un bulletin nul, le budget primitif 2019 du Syndicat des déchets ménagers de Moselle-Est (Sydeme), n’a pas été adopté par les élus, ce lundi soir. Un revers que Serge Starck, président depuis cinq ans, a pris personnellement. Le vote du budget devait initialement avoir lieu à la mi-février mais il avait été repoussé, ce qui était déjà mauvais signe.

Le préfet va prendre la main

Le maire de Nousseviller a effectivement annoncé sa démission de la présidence du Sydeme dans la foulée. « Je ne vois pas ce que je pouvais proposer d’autre que ce budget-ci, a-t-il déclaré. Je n’ai plus envie de me mettre les élus à dos et passer en force quelque chose dont la majorité ne veut pas. »

C’est le préfet de la Moselle qui va devoir mettre en place un budget de fonctionnement ajusté en fonction des besoins réels du Sydeme. « Je pense que le préfet ne suivra pas forcément nos prévisions au niveau investissement mais au niveau des tarifs, cela ne changera pas grand-chose. Pour moi, on a assisté à un grand gâchis ce soir. »

Une dette de 70 M€

Pour mémoire, le Sydeme est endetté de 70 M€. Il a clos l’exercice 2018 avec un déficit de 1 994 397 €. Pour 2019, les dirigeants avaient dû trancher dans les dépenses de fonctionnement et les investissements après la présentation du rapport d’orientation budgétaire qui avait été lourdement critiqué par les élus fin février. Les intercommunalités devaient également voir leurs tarifs augmenter. Tout est, ce lundi soir, remis en question.

Emilie PERROT

 

 

Communication de A.D.Q.V de Bitche – Lettre au Préfet de Moselle Gestion SYDEME

A tous,

Vous trouverez ci dessous une communication de l’association ADQV de Bitche qui depuis des années se bat contre la gestion et les malversations dans la gestion du SYDEME .

Un courrier en ce sens a été adressé par le président de cette association au M.Le Préfet de Moselle  afin qu’il assume ses responsabilités afin de mettre un terme aux actions de l’équipe dirigeante du SYDEME . Des communes comme Goetzenbruck ont réuni leurs conseil municipal et voté à l’unanimité une motion contre la gestion désastreuse du SYDEME qui persiste à vouloir investir dans la méthanisation et ainsi de creuser de plus en plus le déficit.

Il est grand temps que d’autres communes prennent l’ampleur de ce problème et aillent et prennent des décisions identiques contre le SYDEME car ils sont redevables devant leurs administrés et concitoyens de cette gestion.  Le D.U.F de Faulquemont doit également se positionner clairement sur cette gestion désastreuse. La seule lettre de M.Lavergne (Président du DUF) et  envoyée il y a quelques mois au président de la chambre régionale des comptes Grand Est est loin d’être suffisante.( voir ci dessous)

Il faut une prise de position claire et sans équivoque de l’ensemble des membres de la communauté agglomération du DUF. Cela va être très difficile, car certains de ses élus sont également des vice présidents  dans l’organigramme du SYDEME qui ne se positionneront pas car leurs intérêts personnels sont en jeu .

Il serait grand temps que les maires des communes faisant partie du D.U.F de Faulquemont prennent des initiatives comme la commune et les élus de Goetzenbruck .Mais pour ce faire, il faut un courage politique que beaucoup n’ont et n’auront pas de peur car tous ont peur d’exprimer leurs opinions .

Bonne consultation.

Le Bureau

Délibération CM Goetzenbruck page 1

Délibération CM Goetzenbruck page 2

DUF – Le SYDEME dans le collimateur