Présentation A.L.M.E.C.

L'association A.L.M.E.C. a vu le jour à Longeville-les-St-Avold le 25 juin 2008. L'objectif principal de l'association est de promouvoir la mise en place de l'internet haut débit sur la commune et ainsi proposer aux entreprises et aux particuliers la disponibilité d'offres et de services numériques modernes. Pour plus d'information sur l'association rendez-vous sur la page statuts.

Principe de déploiement du VDSL2

Comme nous l’avions déjà annoncé au mois de Septembre 2012 la nouvelle norme VDSL2 va être implémentée en France sur les répartiteurs NRA-ZO les plus récents. Vous trouverez ci joint une publication du site Ariase qui décrit les différents modes de déploiement possibles. Avec cette technologie les réseaux fibres optiques ont du soucis à ces faire et en ces temps de crise cette technologie limite clairement les budgets et les investissements nécessaires . Que notre maire à Longeville les st Avold , M.Webert s’en imprègne et comprenne que son projet de soi disante modernisation Numéricable à 1,2 M€ n’a aucun avenir dans notre commune .*

LE BUREAU

Source ( www.ariase.com)

Différents modes de déploiement du VDSL2

Sur le terrain, le VDSL2 peut être déployé selon 3 architectures différentes. La première consiste à équiper le DSLAM d’un central téléphonique et à rendre éligibles les lignes téléphoniques en distribution directe. Ces lignes sont directement reliées au DSLAM (pas de sous-répartition et une seule section de ligne).

La seconde solution consiste à utiliser le VDSL2 dans le cadre d’une architecture FTTB (fibre jusqu’à l’immeuble). Entre 2002 et 2007, le fournisseur d’accès Erenis à tirer des fibres optiques dans certaines rues de Paris, et s’est appuyé sur le VDSL2 pour les derniers mètres de connexion du pied de l’immeuble jusqu’à l’abonné. Après le rachat par Neuf Cegetel, le déploiement FTTB a été abandonné au profit du FTTH (fibre jusqu’à l’abonné).
DSLAM NRA MeD

La troisième solution entre dans le cadre des projets de montée en débit sur la sous-boucle locale. Il s’agit de l’architecture FTTC qui implique que la fibre optique soit tirée entre le central NRA et les armoires de rue. L’objectif est de rapprocher la fibre des abonnés sans pour autant entreprendre des travaux de génie civil.

Le signal VDSL2 est injecté depuis le sous-répartiteur jusqu’au domicile de l’abonné qui bénéficie ainsi d’un meilleur débit qu’en ADSL sans pour autant profiter complètement de la puissance de la fibre. Les sous-répartiteurs concernés par le VDSL2 sont alors équipés d’un DSLAM et transformés en NRA-MeD (montée en débit). Lire la suite…

Haut Débit Internet 8 MB pour le pays naborien !

Vous trouverez ci dessous un article publié dans le républicain Lorrain du 26 Mars 2013 sur la signature d’une convention de mise en œuvre de 17 NRA ( Nœud d’accès Réseau HD) dans les communes du pays Naboriens.

Commentaires de l’ALMEC :

Nous espérons que ce projet dont le débit n’est pas très élevé (8 Mb) permettra aux foyers du pays naborien de bénéficier pleinement de l’accès à l’internet HD. Néanmoins , il est bon à signaler, comme c’est le cas à Longeville les st Avold et ou 2 NRA-ZO ont été mis en place par Orange en 2012, que la TV n’est pas diffusée par les ligne téléphoniques et les habitants ont été obligé d’installer à leur frais une parabole pour recevoir les chaines TV .C’est le cas pour toute la partie Sud de la commune de Longeville … et ou les habitants ne comprennent pas pourquoi Orange ne diffuse pas la TV via les lignes ADSL. Orange se refugie derrière le fait qu’il faut qu’un 2 ème opérateur renne la décision et installe son équipement technique ( DSLAM) dans ces armoires NRA mises en place par Orange pour que l’option TV par les lignes téléphoniques puisse être activée.

Comme le relate M.Thiel ( Directeur régional ORANGE ) dans l’article du R.L en citant l’ARCEP , il prépare déjà les habitants du Pays Naboriens à une situation identique à celle connue à Longeville les st Avold et qui ne savent pas encore ce qui les attend !.

Il est beaucoup plus intéressant pour Orange que les autres prestataires  « louent » de la capacité réseau que d’installer leur propre DSLAM dans les armoires NRA-ZO . Ceci permet à Orange de dire haut et fort que tant qu’un autre prestataire n’est présent ( c’est effectivement le règlement de la concurrence en vigueur ), Orange ne peux pas diffuser la TV via les lignes ADSL …. donc obligation d’acheter une parabole . Nous connaissons cette situation à Longeville les st Avold depuis le mois de juin 2012 ( date de mise en service des NRA-Z0) et les Longevillois raccordés sur ces 2 armoires s’ils veulent réceptionner la TV ont l’obligation de mettre en place une parabole satellite à leur frais . D’où sont appel à d’autres fournisseurs mais la probabilité qu’ils décident de le faire est quasiment nulle vue la densité et la répartition des abonnés. En attendant , et comme à Longeville la plupart auront déja fait la choix du seul fournisseur présent en l’occurrence Orange avec des contrats d’engagement au minimum de 12 mois rendant ainsi ce marché « soi disant » concurrentiel en mode captif. Les autres opérateurs n’ayant ainsi plus aucun intérêt à mettre en place des équipements couteux pour une clientèle future aléatoire.

C’est ce que l’on appelle une « boucle infernale » et ou il est très difficile d’en sortir … du moins pour l’abonné Internet final.

Alors soyez vigilant et posez les bonnes questions aux fournisseurs Internet et dans ce cas à ORANGE  .

Le Bureau

CCPN-RL-26Mars2013

 

NRA-ZO (L5A57) Credit Mutuel : La TV ORANGE par ADSL enfin disponible !.

RAPPEL   INFORMATION  DU 10 DECEMBRE 2012

 

Bonjour à tous,

Nous venons d’avoir l’information qu’a priori le NRA-ZO (L5A57) situé au Credit Mutuel vient d’être équipé par ORANGE pour distribuer la TV par ADSL (donc les lignes téléphoniques).Ceci n’était que possible pour le moment que chezle prestataire  SFR.

Nous vous joignons la copie du message envoyé à certains internautes Longevillois par le site DEGROUPTEST.

Si cette information se confirme, c’est une très bonne nouvelle pour tous les Longevillois de la partie Nord et ou seule l’offre TV ADSL par SFR était disponible.

Il ne reste plus qu’à espérer qu’ORANGE  décide de faire de même pour les 2 autres NRA-Z0 de la partie Sud mis en service au mois de mai 2012 et sur lequel les abonnés Orange sont obligés d’installer  une antenne satellite alors que la capacité en terme d’infrastructure (fibre optique) et le débit actuel le permet sans aucun problème.

L’ A.L.M.E.C mettra tout en œuvre à  pour que cette activation par ORANGE se fasse le plus rapidement possible et ainsi les offres Triple Play seront équivalentes d’un point à un autre de Longeville les St Avold.

Le Bureau

Danger des ondes : Rapport BioInitiative 2012 – Robin des toits

Nous publions ici un article envoyé par l’Association Robin des toits qui milite pour un encadrement et une législation beaucoup plus stricte en terme de puissance d’émission des technologies sans fil.
Le Bureau
================================================================================
Rapport BioInitiative 2012
1800 nouvelles études renforcent la certitude de la nocivité des ondes
et de l’urgence de mise en œuvre de nouvelles normes pour protéger la population
Université d’Albany, Rensselaer, New York
Un nouveau rapport du groupe de travail BioInitiative 2012 montre que les preuves des risques pour la santé que font encourir les ondes électromagnétiques et technologies sans fil se sont accrues depuis 2007. Le rapport passe en revue 1800 nouvelles études scientifiques. Les utilisateurs de téléphones portables, les futurs parents, les jeunes enfants et les femmes enceintes sont exposés à un risque particulier.
« Les études montrent qu’il existe un risque accru avéré de développer un gliome (tumeur cérébrale maligne) » dit Lennart Hardell, Docteur à l’Université d’Orebro, en Suède. « L’épidémiologie montre que les ondes devraient être classées comme cancérigènes pour les humains. Les limites fixées par la FCC/IEE et l’ICNIRP ne sont aucunement adéquates pour protéger la Santé Publique ».
Une douzaine de nouvelles études lient les radiations du téléphone mobile aux dommages causés au sperme. Un téléphone dans la poche ou à la ceinture nuit à la qualité spermatique, ceci résulte en une malformation des spermatozoïdes, et provoque un abaissement de la fertilité masculine. Les ordinateurs avec connexion Internet en Wi-Fi provoquent une altération de l’ADN des spermatozoïdes.
Il y a de fortes preuves que les ondes augmentent de façon sensible le développement de l’autisme et ses symptômes.  « Même si les recherches sont toujours en cours, Il est urgent d’abaisser les seuils d’exposition aux ondes et aux technologies sans fil que ce soit pour les personnes atteintes d’autisme, les enfants de tous âges, les futurs parents, et durant la grossesse » dit le Dr Martha Herbert.
Les appareils sans fils tels que téléphones et ordinateurs portables utilisés par les femmes enceintes peuvent altérer le développement cérébral de leurs fœtus. Ceci a été démontré dans deux groupes d’études sur les animaux et les humains, concernant l’hyperactivité, les problèmes d’apprentissage et de comportement.

Dépot de requête en Annulation au Tribunal Administratif de Strasbourg

  Communiqué  officiel   A.L.M.E.C

    Nous tenons à faire part que l’Association A.L.M.E.C représentée par son Président vient de déposer en date du 6 Décembre 2012 une requête en Annulation contre la délibération du projet de « modernisation du réseau câblé  » prise par le maire lors du Conseil  Municipal du 28 Septembre 2012 , au Tribunal Administratif de Strasbourg.

Nous venons de recevoir un courrier en date du 11 Décembre 2012 du Tribunal Administratif que notre requête en annulation est recevable et sera instruite comme il se doit .


    Nous ne pouvons accepter que le maire, M.Webert dilapide l’argent de la commune  (près de 746 000 € hors travaux de génie civil, .. pour un cout total de  1,14 M€ ) pour un projet technique plus que discutable qui n’amènera aucune évolution technologique ou nouveauté pour les Longevillois . Nous disposons à Longeville les st Avold après les 2 projets (MOSELLE TELECOM & ORANGE) d’un taux de couverture de l’Internet Haut Débit de près de 99 % avec les offres triple play associées .

Le problème de l’accès à la Télévision par les lignes ADSL restant entier pour la partie Sud de Longeville et qui est desservie par les 2 NRA-ZO mis en place par ORANGE. Par contre, Ils sont la propriété du D.U.F et c’est a ce titre que c’est à cette collectivité  de régler ce problème technique et non a l’ .L.M.E.C comme l’a laissé sous entendre M.Lavergne dans son courrier aux Longevillois au mois de juin 2012 .

A chacun d’assumer sa responsabilité, c’est ce que nous faisons depuis la création de l’Association alors que les collectivités dont c’est le rôle assume le leur .

Les Longevillois qui avaient besoin d’Internet cela fait longtemps qu’ils ont fait le choix d’un autre FAI disponible à Longeville.

En clair, notre commune est passée depuis 2007 et ceci grâce à l’action de l’ A.L.M.E.C, d’un statut de zone Internet dite « blanche », c’est a dire quasiment aucun accès haut débit disponible, à celui d’une zone « Noire » ( équipée en HD comme les meilleures villes en France !.) . Il est a signalé que ce type d’évolution dans ce domaine est extrêmement rare dans un temps aussi court.

Mais une chose est sure, nous n’avons pas besoin de remercier le maire, M.Webert et son équipe pour  l’aide et l’accompagnement tout au long de ces projets. Ils ont tout mis en œuvre toute leur énergie pour freiner et torpiller les projets de mise en place des NRA-ZO  que beaucoup de Longevillois attendaient depuis des années.

C’est  la réalité  qui va  rattraper  notre Maire et avec ce projet Numéricable. Il essaye se racheter une respectabilité qu’il a perdue depuis bien longtemps !. Mais les Longevillois ne sont pas dupes de la manœuvre et ils ont très bien compris qu’il est près a dilapider 1/5 du budget annuel de Longeville dans un projet sans aucun avenir technique , le seul étant de remplir la caisse de Numéricable qui se frotte bien les mains de cette aubaine .

En ces temps de crise, M.Webert serait bien avisé d’annuler par lui même lors d’un prochain conseil, sa délibération unilatérale et qu’il a prise sans aucune concertation ni discussions.Il à décidé tout seul (peut être avec le maire de St Avold …) de faire ainsi un cadeau « royal » à la société Numéricable, car le projet de Longeville est près de 3,5 fois plus cher (700 €/prise d’abonné ) que dans d’autres villes (Sarreguemines, et même St Avold …). de plus il ne reste qu’après les décomptes de Numéricable … 339 abonnés à la télévision et donc prises actives . cherchez l’erreur.

Ce projet ne concerne quasiment plus personne dans la commune, a part peut être le Maire qui vient d’être orphelin de son Minitel au mois de Juin 2012 et peut être de sa chaine de télévision  locale.

  Le Bureau

Article du Républicain Lorrain : Requête au Tribunal Administratif

Vous trouverez ci dessous une copie d’un extrait de l’article publié par le Républicain Lorrain le mercredi 12 Décembre 2012 relatant notre requête en annulation que nous avons déposée au Tribunal Administratif de Strasbourg contre la délibération prise par le maire de Longeville et de son projet NUMERICABLE.

 

Le Bureau

Lorraine Numérique : Longeville à la une

Un article est publié en ce dimanche à la une de Lorraine Numérique sur la requête de l’Association devant del T.A de Strasbourg et dont nous vous publions ici le contenu..

Nous vous ajoutons également le lien vers ce site dont la vocation est de se faire l’écho des actualités dans le monde du numériques et des télécoms dans la Région Lorraine.

http://www.lorrainenumerique.net/

Réponse Numéricable de la Mairie

Faisant suite aux diverses questions posées au maire par la conseillère d’opposition Mme Suzanne Thielen Kalis, vous trouverez ci dessous les réponses qui lui ont été transmises non sans faute d’avoir réclamé plusieurs fois pour que l’on réponde à ses questions et interrogations. Une analyse de l’ A.L.M.E.C  vous sera donnée en fin d’article.

 

 

Commentaires de l’ A.L.M.E.C :

A la vue des réponses qui sont données et le temps nécessaire de plusieurs semaines qu’il aura fallu pour que le maire nous réponde, nous sommes certain que c’est la société  NUMERICABLE ( dans ce cas juge et parti)  qui lui a soufflée ces réponses. Lorsque que l’on lit que le câble coaxial à une très forte capacité en terme de débit ( 2,5G …. c’est quoi cette unité de mesure ?) et soi disant plus rapide que la fibre optique ( 1,5G …)  on croit rêver !. Nous tenons a rappeler à M.le Maire et à Numéricable qu’il est grand temps qu’ils reprennent le chemin de l’école ou qu’ils s’informent correctement.Si notre maire a des lacunes techniques, l’Association A.L.M.E.C est prête à lui donner des cours de rattrapage à ce sujet. Par contre s’il sagit de NUMERICABLE, alors cela est très inquiétant et n’augure rien de très bon pour le reste du dossier technique. La fibre optique est pilotée par un faisceau laser de haute puissance et qui par définition va à la vitesse de la lumière :

Lire la suite…

Nouveau Fax de relance Numéricable au Maire

Vous trouverez ci dessous un fax de relance qui a été adressé au maire M.Webert et en lui réclamant à nouveau des documents manquants. Nous avons obtenu à force de rappels certains documents, mais il manque les plus importants. En effet, la proposition financière de Numéricable qui est la base du vote de la délibération lors du dernier C.M du 28 Septembre 2012 ne nous a toujours pas été remise car d’après le D.G.S ( Directeur général des Services M.Weber) ces document n’existent pas !. La documentation soi disant technique ne donne aucun détail de ce qui devrait être mis en place à Longeville en terme de fibre optique ( ou elle commence et ou elle finie …). Il s’agit d’une simple copie d’une plaquette commerciale dans laquelle on a place de temps en temps le non de Longeville les st Avold .

Cette situation est hallucinante et les Longevillois pourront constater que le Maire M.Webert fait voter une délibération de près de 1,2 M€  alors qu’il ne dispose soi disant d’aucune offre technique et financière et chiffrée de la part de Numéricable . De qui se moque t’on ? . Ce n’est a priori que du « verbal » sans aucune proposition écrite concrète . Nous sommes dans l’improvisation la plus totale et nous sommes de plus en plus convaincu à l’A.L.M.E.C que le projet de Longeville n’existe que pour cofinancer le projet prévu par Numéricable de St Avold. Il n’y a que le Maire de Longeville avec son équipe qui n’ont toujours pas compris qu’ils étaient en train de se faire « rouler dans la farine ».

Lire la suite…

Courrier au Maire de la liste d'opposition "pour que Longeville avance".

Les conseillers municipaux nous ont fait parvenir une copie d’un courrier du 2 Octobre 2012 envoyée au maire dans lequel ils lui posent des questions écrites suite au refus de répondre a leurs questions sur le dossier « Numéricable » lors du C.M du 28 Septembre 2012.

A ce jour, le Maire n’a toujours pas donné des réponses concrètes à ces questions!. L’opposition vient à nouveau de réitérer ses demandes , mais quelle perte d’énergie. On peux légitiment se poser la question pourquoi notre Maire ne veux pas donner ces informations qui sont depuis le vote de la délibération de toute façon publiques.

Peut être que le dossier technique est tellement creux et inexistant qu’il a honte d’en faire part à ses concitoyens ou que cette communication démontre qu’il n’y a rien derrière ce dossier à part un montant de 1,2M€ versé à la société Numéricable sous forme d’avenant et qui engagera à nouveau Longeville pour de nombreuses années.

M.Webert ne doit pas oublier qu’il est en train de dépenser sans compter l’argent des Longevillois qui par contre ont également un droit de regard sur les comptes communaux mais de cela il n’en na rien à faire et pense qu’il n’y a que lui qui peux décider de ce qui est bien pour lui est bien pour Longeville !