Présentation A.L.M.E.C.

L'association A.L.M.E.C. a vu le jour à Longeville-les-St-Avold le 25 juin 2008. L'objectif principal de l'association est de promouvoir la mise en place de l'internet haut débit sur la commune et ainsi proposer aux entreprises et aux particuliers la disponibilité d'offres et de services numériques modernes. Pour plus d'information sur l'association rendez-vous sur la page statuts.

Commission sécurité école maternelle & périscolaire.

A tous,

M.MATEJICEK conseiller municipal nous fait part et rend public un courrier qui à été envoyé à Mme le Maire le 1 er octobre 2019 sur le non passage de la commission de sécurité dans le nouvel ensemble école maternelle & périscolaire .

Deux incidents successifs  se sont produits cette semaine dans le nouvel ensemble de l’école maternelle & périscolaire qui mettent les parents en colère :

  1. lundi 25 Novembre : Plus de chauffage avec obligation pour les parents de récupérer en urgence leur enfants .réparation effectuée dans l’après midi .
  2. Jeudi 28 Novembre : Alarme de fuite de gaz ?  + odeurs suspectes de brûlé qui a de nouveau nécessité  l’évacuation en urgence de l’ensemble des enfants de l’école maternelle et le regroupement dans le « DOJO » … Intervention des pompiers avec mesures de gaz …  rien à signaler  .

Ces incidents qui obligent les parents d’élèves a réagir à chaque fois dans l’urgence afin de récupérer leurs enfants qui subissent un traumatisme certain avec des évacuations d’urgence à répétition  !.

Vous trouverez ci dessous une copie du courrier envoyé à Mme le Maire et lu par M.MATEJICEK devant les membres présents lors de la commission des affaires scolaires  du jeudi 14 Novembre 2019 à 18 heures (dirigée par Mme Padoin)   .

La plupart des membres n’étaient même pas au courant qu’aucune commission de sécurité ne s’est tenue ni avant, ni depuis l’ouverture de l’école au mois de septembre … .

Les parents d’élèves pourront apprécier de quelle façon Mme le maire outrepasse  les aspects de sécurité d’un établissement scolaire & périscolaire pourtant  fermé plus d’une année pour des travaux de réhabilitation .

Mme le maire à décider de faire classer cette école en ERP 5 ( < 100 élèves) (voir courrier joint)  alors que l’effectif  >100 (108 enfants ) état connu depuis la cloture des inscriptions au mois de juin . Cet effectif demandait donc une requalification en ERP type 4 avec un passage obligatoire de la commission de sécurité .

Des actions concrètes vont maintenant être engagées auprès des autorités de tutelle . Comme déjà écrit précédemment, M.le Préfet de Moselle à été mis au courant de ces agissements (Lien vers article) 

 

Copie Courrier du 1 Octobre 2019

 

Communication de A.D.Q.V de Bitche – Lettre au Préfet de Moselle Gestion SYDEME

A tous,

Vous trouverez ci dessous une communication de l’association ADQV de Bitche qui depuis des années se bat contre la gestion et les malversations dans la gestion du SYDEME .

Un courrier en ce sens a été adressé par le président de cette association au M.Le Préfet de Moselle  afin qu’il assume ses responsabilités afin de mettre un terme aux actions de l’équipe dirigeante du SYDEME . Des communes comme Goetzenbruck ont réuni leurs conseil municipal et voté à l’unanimité une motion contre la gestion désastreuse du SYDEME qui persiste à vouloir investir dans la méthanisation et ainsi de creuser de plus en plus le déficit.

Il est grand temps que d’autres communes prennent l’ampleur de ce problème et aillent et prennent des décisions identiques contre le SYDEME car ils sont redevables devant leurs administrés et concitoyens de cette gestion.  Le D.U.F de Faulquemont doit également se positionner clairement sur cette gestion désastreuse. La seule lettre de M.Lavergne (Président du DUF) et  envoyée il y a quelques mois au président de la chambre régionale des comptes Grand Est est loin d’être suffisante.( voir ci dessous)

Il faut une prise de position claire et sans équivoque de l’ensemble des membres de la communauté agglomération du DUF. Cela va être très difficile, car certains de ses élus sont également des vice présidents  dans l’organigramme du SYDEME qui ne se positionneront pas car leurs intérêts personnels sont en jeu .

Il serait grand temps que les maires des communes faisant partie du D.U.F de Faulquemont prennent des initiatives comme la commune et les élus de Goetzenbruck .Mais pour ce faire, il faut un courage politique que beaucoup n’ont et n’auront pas de peur car tous ont peur d’exprimer leurs opinions .

Bonne consultation.

Le Bureau

Délibération CM Goetzenbruck page 1

Délibération CM Goetzenbruck page 2

DUF – Le SYDEME dans le collimateur 

Nicolas Hulot freine la Française de l’énergie

FGL

source : Par Arnaud STOERKLER • Journaliste de La Semaine • 10/07/2017

Le ministre d’Etat de la Transition écologique et solidaire a affiché sa volonté d’interdire dès cette année toute nouvelle recherche d’exploration d’hydrocarbures en France, dans un entretien radiophonique du 23 juin. Une volonté politique à rebours des ambitions de la Française de l’énergie en Lorraine, dont deux permis d’exploration sont en cours et deux autres coincés au stade de la demande.

«Il faudra changer la loi, le code minier […] pour interdire toute nouvelle exploration d’hydrocarbure sur les territoires métropolitains et d’Outre-Mer. » Voilà le pavé lancé par Nicolas Hulot dans la mare des énergies fossiles, le 23 juin, lors d’une interview à la radio. En clair, le ministre d’Etat chargé de la Transition écologique et solidaire veut accélérer la fin des énergies finies (pétrole, gaz naturel) au profit des plus propres (solaire, éolien). Un petit coup de massue localement, puisque la Française de l’énergie prospecte depuis 2006 le sous-sol lorrain en vue d’y trouver, pour le commercialiser, du gaz de houille.

Actuellement, l’entreprise possède déjà deux « permis exclusifs de recherches de mines d’hydrocarbures liquides ou gazeux » validés en leur temps par la préfecture de la Moselle, c’est-à-dire par l’Etat français : intitulés  »Bleue Lorraine » et  »Bleue Lorraine Sud », ils couvrent respectivement 197 et 264 kilomètres carrés du territoire est-mosellan sur un secteur peu ou prou situé dans le triangle Boulay-Moselle, Sarreguemines et Château-Salins.

L’entreprise a déposé deux autres demandes de permis exclusifs de recherches, en attente de validation depuis plusieurs années :  »Bleu Lorraine Nord », qui couvre 360 kilomètres carrés de l’ancien bassin houiller dans la région de Forbach et de Freyming-Merlebach, et  »La grande garde », immense périmètre de 1 977 kilomètres carrés qui embrasse le pays messin et dépasse les frontières mosellanes jusqu’à frôler Briey et Pont-à-Mousson (Meurthe-et-Moselle). « L’Etat français met beaucoup plus de temps que ne le veut habituellement la procédure, pour traiter ces deux dossiers », avoue Antoine Forcinal, directeur général délégué de la Française de l’énergie. « Ils restent à ce jour ni refusés ni acceptés. »

Détermination

Si les récentes déclarations de Nicolas Hulot sèment davantage le doute que l’espoir au sujet d’une quelconque validation de ces permis, la direction de la Française de l’énergie veut rester optimiste : « Ces PER (permis exclusifs de recherches, ndlr) sont reconductibles au bout de cinq ans, trois fois (soit quinze ans au total, ndlr), dans des conditions très strictes », rappelle Antoine Forcinal. « Nos permis déjà validés en Moselle, ce sont quatre puits de forage et des millions d’euros dépensés (45, ndlr). Si nous ne pouvions pas terminer notre exercice, la situation serait compliquée pour l’Etat, qui devrait a priori nous dédommager. En attendant, nous restons vigilants et continuons notre projet, qui n’a pas subi d’impact significatif. »

Face à cet enthousiasme, deux écueils : d’abord, le ministre d’Etat de la Transition écologique et solidaire semble déterminé dans son action tournée vers un développement plus durable. Sa nouvelle loi doit être « préparée à l’été » puis « votée à l’automne » et, s’il ne nie pas les difficultés de sa mesure concernant les permis déjà délivrés – « Un permis d’exploration, c’est juridiquement un droit de suite [vers] un permis d’exploitation » – , il compte bien montrer aux acteurs de l’hydrocarbure la nouvelle donne française : « Il y a en métropole et dans certains territoires des droits qui ont été donnés. On va quand même essayer de négocier (pour les annuler, ndlr). »

L’autre écueil, c’est le temps qui file pour la Française de l’énergie : après 11 ans de recherches, elle a bien trouvé du gaz de houille mais peine toujours à trouver une technique mature, sans fracturation hydraulique, capable de l’exploiter de manière rentable. Et ses deux seuls permis de recherche en cours atteindront bientôt leurs limites de renouvellement, dans un contexte de moins en moins favorable aux énergies fossiles.

 

 

ANNONCE FERMETURE ÉCOLE MATERNELLE DU CASTEL

fermeture de classe

Suite à l’annonce de la fermeture de l’école maternelle du Castel, que compte faire Mme le Maire, elle qui se dit si proche et à l’écoute de ses administrés?

Comme pour d’autres dossiers en cours, on ne peut que constater que Mme le Maire préfère se réfugier derrière des décisions qui auraient été prises par d’autres personnes, plutôt que de s’expliquer et d’admettre qu’elle a joué un rôle important dans celles-ci.

Voilà le contraire de ce que l’on appelle « une équipe dynamique ». Comment peut-elle se définir ainsi alors qu’elle ne l’est que pour servir ses propres intérêts?

Il aurait fallu informer et mobiliser les Longevillois afin d’éviter cette fermeture. Présenter cette dernière comme quelque chose d’inéluctable est un mensonge.
Ces derniers mois, Longeville a déjà dû faire face à l’annonce de la fermeture du bureau de poste. Que fait Mme le Maire? Où sont passées ses belles promesses? L’équipe sortante nous a endormis avec de beaux termes tels que « démocratie participative » et « communication avec les concitoyens »: où sont passés ces belles intentions? Certainement pas lorsque Mme le Maire a dû statuer sur la question de la fermeture de l’école du Castel.

Il est facile de rejeter la faute sur les autres!

La directrice de cette maternelle aurait dû être informée, tout comme les parents d’élèves, et ce afin de réfléchir à une action commune. Or, tout a été décidé en cachette et dans le cercle très « fermé » de Mme la Maire et de quelques initiés.

Est-ce cela que l’on attend d’une équipe dynamique et communicante?

Aucune commission municipale n’a été convoquée afin de débattre du sujet. En revanche, il était plus aisé de faire passer la pilule à l’aide d’explications floues données à l’occasion des vœux pour la nouvelle année. L’annonce de la fermeture étant certainement plus facile à digérer avec un petit verre et des petits fours …

Nous ne sommes pas dupes Mme le Maire et vous aurez des comptes à rendre à vos concitoyens!SOS-ECOLE

 

Enregistrer

Article Républicain Lorrain sur l'A.L.M.E.C

Rl-05022016Veuillez trouvez ci joint un article paru dans l’édition Républicain Lorrain du vendredi 5 Février 2016 sur les actions entreprises par  l’Association A.L.M.E.C depuis sa création en 2008.

Il est important que tous les habitants de nos communes disposent de ces informations, et pas seulement via  les sources « officielles ». Ils peuvent ainsi se faire leur propre idée sur ces sujets qui les impactent dans leur vie quotidienne.

L’objectif principal de notre association A.L.M.E.C  est d’informer en temps réel et en cas  de « dérives » ou illégalités notoires, et d’engager les actions nécessaires en justice afin de faire rétablir le droit.

En ce début d’année 2016, des dossiers retiennent notre attention :

1) Projet de forage de gaz de houille par la société E.G.L

2)  Déficit du SYDEME ( Gestion et tri des ordures ménagères) avec un déficit de près de 12 Millions d’Euros.

Ces dossiers sont suivis de très près, sans bien sur oublier les dossiers communaux, afin d’éviter tout gaspillage inutile des impôts des Longevillois.

Nous vous donnerons toutes les informations sur ces sujets sur notre site A.L.M.E.C .

 Le Bureau

Source : Républicain lorrain  Edition de St Avold – du vendredi 5 Février 2016

Article-RL-05022016

Gestion du SYDEME ( 12 Millions de déficit … Devinez qui va payer la note ? )

Bonjour à tous et encore tous nos vœux en ce début d’année 2016.

Nous prenons le relais d’une association du pays de Bitche  A.D.Q.V (Association de Défense pour la qualité de vie du pays de Bitche) qui se bat depuis de nombreux mois sur la gestion et le déficit de près de 12 Millions € du SYDEME  (Organisme qui gère la collecte et le retraitement de nos ordure ménagères).

Différents articles de presse ont déjà été publiés sur ce sujet qui nous concerne TOUS.

Je vous engage donc à consulter cet article et de vous faire votre propre opinion sur le sujet. Car au final, c’est nous TOUS qui allons payer ce déficit avec l’augmentation inéluctable et ceci dès 2016, du tarif de nos redevances d’ordures ménagères.

Vous noterez également le manque de prise de position claire de la part de nos élus (Président des communautés d’agglomération, maires des communes ….). Une grande hypocrisie et un silence coupable entoure toute cette affaire et tout le monde espère que l’orage va passer sans laisser trop de traces.

                                         Lien vers le site web de A.D.Q.V 

Le Bureau 

ADQV-SYDEME

REUNION D'INFORMATIONS à ZIMMING — Non aux forages gaz de couche —

reunion-publiquegaz de schiste

Une réunion d’informations sera organisée dans la commune de ZIMMING

                                       ZIMMING 

                  MERCREDI  21  OCTOBRE 2015 

             de 16 H à 20 H  à la salle communale 

Faites circuler cette information et venez nombreux assister à cette réunion

 LIEN VERS LA PÉTITION

Article Association ANTICOR sur les marchés publics

Vous trouverez ci dessous un article publié par l’Association ANTICOR  sur la procédure de passage des marchés publics dans les villes, communes et départements.
Anticor

"Voisins vigilants" à Marly et Longeville ?

 

Voisins-vigilants Vous trouverez ci joint un article paru le 28 juin 2015 dans l’édition du Républicain Lorrain sur la commune de Marly qui est affiliée au concept des « Voisins Vigilants » .Elle met en oeuvre des moyens innovants en terme de communication  vers ses habitants. . La commune de Marly prend au sérieux la sécurité des habitants.et les informe en temps réel. Comme on peux le voir, l’affichage de ces messages d’alertes sur les panneaux lumineux LED est un point fort dans la gestion interactive et de leur communication communale.

Commentaires A.L.M.E.C :

Au mois de Décembre 2014, Mme le maire avait fait part lors du conseil municipal de l’adhésion de notre commune au concept des « Voisins Vigilants ». Notre commune ayant déjà fait l’acquisition des panneaux d’affichage dont la mise en place était prévue aux entrées routières de notre commune. Ces panneaux ont été exhibés pendant cette séance afin de montrer que la mairie était tout aussi réactive que l’association A.L.M.E.C qui avait déjà pris cette initiative au mois de juillet 2014 .

Nous tenons à informer les Longevillois que ce projet est abandonné par la Mairie au profit d’un projet de gendarmerie qui se dénomme « participation citoyenne » . 

Une réunion d’information s’est tenue en mairie début juin 2015 avec la présence de la gendarmerie  de Boulay et Faulquemont et les ‘référents pressentis » pour assurer cette fonction . Ce concept n’est basé que sur le postulat que ces ‘référents’ (une dizaine de personnes et désignés par l’équipe municipale en place …) surveillent leur quartier et signalent tout problème en terme de sécurité  en appelant le 17 (appel gendarmerie).

En fait, rien ne change car actuellement toute personne en cas de problème est en droit d’appeler le 17. Il s’agit d’une procédure totalement « manuelle » et basée sur le bon vouloir et de la disponibilité des référents.

Lors de cette réunion, nous avons fait la remarque que dans le concept de « participation citoyenne » aucun site Web Internet ou système d’alerte interactif (email, SMS,…) n’est disponible afin d’informer les habitants .

Nous considérons donc que ce dispositif « participation citoyenne » prévue par la mairie est techniquement inadapté aux contraintes actuelles en terme de sécurité et d’information des habitants.

Nous avons besoin d’un système d’information et d’alertes qui soit basé sur la mise en oeuvre de techniques modernes de communications et de diffusion des informations .

Il existe une plateforme Internet dans la concept du système des « Voisins Vigilants », par contre totalement inexistante  dans la  « participation citoyenne » . Donc aucune information est disponible et diffusée à l’attention des habitants.  

La méthodologie dans la « participation citoyenne » est totalement passée de mode et s’appuie que sur une dizaine de personnes, de leur bon vouloir et de leur disponibilité. Nous considérons que plus il y a de monde concerné => plus dynamique sera l’information et rapide le temps de réaction .  La démarche des « Voisins Vigilants » prévoit une interactivité avec TOUS les Longevillois inscrits et pas seulement un panel de référents choisi par l’équipe municipale en place.

Contrairement à ce qui avait été annoncé lors de cette réunion, ces 2 dispositifs peuvent cohabiter sans aucun problème. Bien au contraire, l’interactivité disponible sur le site Web « Voisins Vigilants » complémente l’absence totale en terme de communications bilatérales vers les habitants du dispositif « participation citoyenne ».

C’est ce type d’approche qui a été mis en oeuvre de bien nombre de communes en France.

L’Association A.L.M.E.C  continuera à adhérer au « Voisins Vigilants » et nous demandons à tous les Longevillois intéressés par « Longeville Vigilante » de s’inscrire en cliquant sur les liens ci dessous :

 LA SÉCURITÉ EST L’AFFAIRE DE TOUS ET PAS  SEULEMENT DE QUELQUES « RÉFÉRENTS »  

Informations 

Article de présentation « Longeville Vigilante« 

Pour y participer,

il suffit de s’enregistrer sur le site :

 http://www.voisinsvigilants.org/ ( Rubrique inscription).

Le Bureau 

Copie article R.L

appel à la vigilance

 

Application Gendarmerie "Stop Cambriolages".

A tous,

Une nouvelle application informatique « STOP CAMBRIOLAGES » à été lancée le 16 Octobre 2014 par le groupement de Gendarmerie de Moselle. Vous trouverez ci dessous le détail de cette opération et un lien Internet vous permettant de télécharger cette application sur vos smartphones. (Source : France  3 régions)

Pour télécharger l’application « Stop cambriolages » , 2 liens internet existants :

Version Android   lien Internet (Google Play) 

Version Apple (iphone)  lien Internet ( Itunes)

                                          Vidéo d’explication 

Le Bureau

Stop-cambriolageStop-cambriolage2