Présentation A.L.M.E.C.

L'association A.L.M.E.C. a vu le jour à Longeville-les-St-Avold le 25 juin 2008. L'objectif principal de l'association est de promouvoir la mise en place de l'internet haut débit sur la commune et ainsi proposer aux entreprises et aux particuliers la disponibilité d'offres et de services numériques modernes. Pour plus d'information sur l'association rendez-vous sur la page statuts.

Présentation projet haut-débit Orange à Longeville les St Avold

Comme L’A.L.M.E.C vous l’a annoncée au début du mois de septembre (article : Le haut Débit sur les rails) vous trouverez ci-dessus la copie du communiqué publié sur le site du D.U.F sur la description de ce qui sera mis en place dans les 7 prochains mois et rendu opérationnel si tout va bien pour le mois d’avril 2012. Les armoires mises en place permettront à divers opérateurs Internet (Orange, SFR, Free, …) d’installer leurs équipements techniques ce qui permettra aux Longevillois concernés de choisir leur prestataire et leur abonnement.

Les 2 nouvelles armoires NRA-ZO seront par contre raccordées en fibres optiques sur le NRA d’origine (donc celui situé au central téléphonique de St Avold et non la fibre du RHD57 … comme pour celui actuellement en place au Crédit Mutuel ) mais ceci qui n’affectera en rien le débit prévisionnel de 18 Mb qui sera rendu  disponible sur l’ensemble des 943 lignes (partie Sud de Longeville,Allemark, rue des casernes,..)  et qui est victime depuis des années d’une fracture numérique sans précédente.

Actions futures de l’AL.M.E.C :

Nous sommes heureux de constater que c’est exactement la solution technique que nous avons proposée depuis 2 ans et qui sera mise en place et celle dont M.le Maire M.Webert n’en voulait pas car il rêvait de vouloir faire dépenser au contribuable Longevillois près de 1,6 M€ pour un projet Numéricable hors de prix et techniquement inadapté à Longeville les st Avold. Tout cela afin de pouvoir conserver son canal de télévision de propagande local et qu’il est encore le seul a regarder.

Nous allons suivre de près les travaux et communiquerons très rapidement sous forme de bulletins d’informations et de vidéos sur l’avancement des travaux. Faites nous également part de vos remarques sur ce projet qui comme nous l’espérons devrait enfin régler enfin le problème de l’Internet Haut Débit dans la commune.

Il est à signaler que c’est grâce à l’engagement de tous les adhérents et sympathisants et les actions médiatiques de l’A.L.M.E.C que ce résultat à été rendu possible. Le conseil Municipal actuel et avec à sa tête son Maire M.Webert à tout mis en œuvre pour bloquer toute initiative et ce n’est qu’avec l’appui du Président du Conseil Général (voir courrier de M.Leroy) que la situation s’est débloquée et qui à insisté lourdement auprès de M.Lavergne Président du D.U.F afin qu’il traite rapidement ce dossier en attente depuis bien trop longtemps.

Bien sur et comme à son habitude, M.Webert essayera de vouloir en récolter les lauriers mais les Longevillois ne sont pas dupes et sauront faire la part des choses et s’en rappeler en temps utile. Le mieux pour lui serait de faire « profil bas » sur ce dossier car il n’a strictement rien entrepris pour le débloquer.

Vous pouvez consulter le fichier PDF en cliquant sur le lien suivant :

Projet Haut Débit Orange à Longeville les St Avold (1118)

Article paru également dans Lorraine Numérique :   Lien

Lire la suite…

RISQUES SANITAIRES : SFR condamné à dèmonter une antenne-relais

La Cour d’Appel de Montpellier vient de condamner SFR à démonter une antenne-relais à Montesquieu-Des-Albères (66740) pour protéger la santé des riverains.

Lire la suite…

Attention au démarchage Haut Débit à Longeville les st Avold

Des adhérents de l’A.L.M.E.C de la partie Sud (non couverte par le H.D) viennent de nous faire part que des commerciaux font du porte à porte à Longeville à St Avold  en proposant des abonnements ALICE/FREE  avec des débits de 20 à 28 Mb/s  …!.

Ceci est totalement impossible dans toute la partie Lotissement Allemark, Rue des casernes, Rue de myrtilles, … en clair,dans toute la partie Sud non couverte par le haut Débit et limité à des débits de Re-ADS 512 Kb.

Une telle proposition n’est pas possible et relève d’une pratique commerciale douteuse et frauduleuse.

Le projet d’équipement par France Telecom étant lancé en ce début du mois de Septembre et  prévoit effectivement la mise en place de 2 NRA-ZO complémentaires, il est absolument important et primordial que personne ne signe aucun contrat d’abonnement avec ce type de prestataire et qui sont dans l’impossibilité technique d’honorer ces contrats . Lire la suite…

Attention aux signatures chez Darty !

Bon à savoir

AMIS CONSOMMATEURS……. OUVREZ L’OEIL

Darty qui se met avec POWEO,  dont les méthodes crapuleuses ont été maintes fois dénoncées. Ils ont trouvé autre chose pour vous arnaquer !
N’hésitez pas à diffuser l’information autour de vous. Attention tout est fait pour vous forcer à rompre votre contrat EDF (pas seulement chez Darty). Lire la suite…

Dernière minute : L'internet haut débit à Longeville enfin sur les rails

En ce début de mois de Septembre 2011, l’Association A.L.M.E.C vient d’avoir l’information que le résultat de l’appel d’offre Internet Haut Débit pour Longeville-les-st-Avold lancée par le D.U.F de Faulquemont et dont la date de clôture était fixée au 26 Juin 2011 serait  en faveur de la proposition technique émise par France Télécom Nancy.

Le projet F.T prévoit la mise en place de 2 répartiteurs NRA-ZO  supplémentaires qui seront raccordés au travers de la fibre optique vers le central de st Avold  ce qui permettra enfin l’accès au haut débit (18 Mb)  à l’ensemble des Longevillois qui en sont privés depuis des années !.

Nous tenons à préciser que c’est exactement cette solution technique que nous avons proposé depuis plus de 3 ans qui devrait être  mise en place  et enfin régler la fracture numérique intolérable qui existe dans la commune .

Nous vous tiendrons bien sur informés dès que les détails techniques plus précis du projet seront connus.

Il est à noter que ce résultat a été obtenu grâce à la médiatisation et l’action énergique et sans faille  de l’ensemble des adhérents et sympathisants de l’A.L.M.E.C et tout ceci dans un climat tendu avec une municipalité et avec un Maire hostile et opposé à la mise en œuvre d’une solution devant permettre l’accès au Haut débit à 100% des Longevillois.

Rentrée scolaire 2011 : Attention aux portables

Vous trouverez ci dessous un communiqué qui émane de l’Association « Robins de toits » qui milite pour une prise en compte Nationale voir Européenne des risques qui pèsent sur la santé des personne à cause de l’utilisation et de la mise en œuvre des technologies sans fils ( portable, Wifi, Wifimax, antennes relais, ….) .

COMMUNIQUE :

Chers parents,

La rentrée approche, avec elle l’achat des fournitures scolaires, celles qui sont nécessaires mais aussi celles qui tentent, et à cette occasion, l’achat d’un téléphone portable pour votre enfant scolarisé se pose. Il en a tellement envie et après tout, ne seriez-vous pas rassurés de le savoir joignable à tout moment ? Lire la suite…

La fin de l'Internet Illimité ?

Après l’information donnée la semaine dernière sur la fin programmée de l’Internet illimité,  les opérateurs et qui sont membres de la F.F.T ont fait marche arrière sur leurs affirmations.

Les opérateurs ont-ils finalement cédé à la grogne générale ? Depuis que le site Owni.fr a sorti l’information selon laquelle les opérateurs pourraient envisager de revenir à un modèle « pay per use » sur l’Internet fixe, l’actualité s’est légèrement emballée.

Free et Numéricable, qui ne font pas partie de la FFT (Fédération Française des Télécoms), avaient déjà annoncé qu’ils ne suivraient pas le mouvement. C’est Bouygues qui avait dégainé le premier en expliquant que les offres « demeureront illimitées ». Rapidement, SFR a lui aussi senti le vent tourner, et a expliqué via un Tweet qu’il renonçait également à abandonner l’illimité.

Esseulé, Orange n’avait visiblement plus le choix. L’opérateur historique s’est fendu d’un laconique « la fin de l’Internet fixe illimité n’est pas à l’ordre du jour chez Orange France ». Pourtant, si tous les opérateurs ont reculé, aucun n’écarte ouvertement l’idée.

Rappelons que ce qui pose problème, ce sont les 5 à 10% d’internautes qui utilisent 80% de la bande passante, selon la F.F.T.

900 M€ pour soutenir les réseaux d’initiative publique à très haut débit

Comme prévu, le Gouvernement ouvre l’appel à projets « Programme National Très Haut Débit – Réseaux d’initiatives », doté de 900 millions d’euros, et destiné à cofinancer les projets de déploiement de réseaux à haut et très haut débit d’initiative publique des collectivités territoriales.

En parallèle du démarrage du chantier de la fibre optique dans les zones moins denses du territoire par les opérateurs France Télécom et Iliad/Free (Fibre optique : France Télécom et free s’accordent sur les zones peu denses), le Gouvernement ouvre ce guichet afin de mobiliser l’ensemble des sources d’investissements, à la fois publiques et privées. Lire la suite…

L'Internet est un droit fondamental

L’accès à internet doit être considéré comme un droit de l’homme fondamental et respecté autant que celui à la liberté d’expression, selon un rapport de l’OSCE.
L’OSCE est l’Organisation pour la Sécurité et la Coopération en Europe.

« Tout le monde doit avoir le droit de participer à la société de l’information et les Etats ont la responsabilité de garantir aux citoyens l’accès à Internet », souligne le rapport.

C’est le premier rapport de l’OSCE sur ce sujet. L’organisation engage ses Etats membres à suivre l’exemple de la Finlande et de l’Estonie qui ont consacré l’accès à Internet comme un droit de l’homme.

« Cette tendance doit être soutenue comme un élément crucial de la liberté des médias au XXIe siècle« , a souligné Dunja Mijatovic, porte-parole de l’OSCE.

Lettre ouverte aux ministères – Dangerosité des technologies sans fil

L’association « Robins des toits »  vient de publier une nouvelle « lettre Ouverte » à l’attention de divers ministres afin de les rendre attentif aux risques importants sur la santé des personnes suite à la classification 2B par une agence de l’OMS ( Organisation Mondiale de la Santé) des technologies sans fil, téléphonie mobile, Wifi,Wifimax, …

Vous pouvez consultez ce communiqué ci dessous ou cliquer sur le lien Lettre ouverte Ministères - (828)

ROBIN DES TOITS
Correspondance : 12 rue Lucien Sampaix  75010 Paris
E-mail : contact@robindestoits.org
http://www.robindestoits.org

Paris, le 28 Juin 2011

Madame Nathalie KOSCIUSKO-MORIZET, Ministre de l’Ecologie, du Développement durable, des Transports et du Logement
Monsieur Eric BESSON, Ministre de l’Industrie, de l’Energie et de l’Economie numérique
Monsieur Xavier BERTRAND, Ministre du Travail, de l’Emploi et de la Santé

Objet :  Radiofréquences des technologies sans fil : OMS classification Groupe 2B

Madame la Ministre,
Monsieur le Ministre,

Ainsi que vous le savez, le CIRC, Centre International de Recherche sur le Cancer, agence de l’OMS, a conclu le 31 Mai 2011 que les radiofréquences utilisées notamment par la téléphonie mobile étaient « possiblement cancérogènes » pour l’homme. Lire la suite…